Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: TOMATE INDUSTRIELLE - Des pics de 600 q à l’hectare !
Zone Membre
Publicités

Annaba: TOMATE INDUSTRIELLE - Des pics de 600 q à l’hectare !

Publié le 13/07/2014
Des pics de production de tomate, oscillant entre 400 et 600 quintaux à l’hectare, sont prévus à Annaba au titre de la campagne en cours qui vient de démarrer timidement à cause du retard dû aux perturbations climatiques enregistrées durant la période de  mise en terre des plants de tomate. Ces chiffres qu’on peut considérer comme une performance susceptible d’être améliorée compte tenu des potentialités agricoles dont dispose la wilaya, sont à mettre à l’actif des agriculteurs qui respectent non seulement l’itinéraire technique des cultures mais utilisent aussi les fertilisants et l’irrigation. Le rendement moyen de production de tomate variera entre 200 et 400 quintaux à l’hectare, a indiqué le directeur de la chambre d’agriculture de la wilaya, M. Samir Bouaricha, insistant dans ce cadre sur la nécessité d’augmenter les superficies agricoles irriguées. Plus de 2000 hectares sont concernés par la campagne de cueillette de la tomate, soit une légère baisse par rapport à la superficie consacrée à  cette spéculation agricole l’année précédente. La production de tomate en fin de campagne, devra atteindre  600.000 quintaux, selon les prévisions de la direction des services agricoles. Ce qui n’est pas mauvais pour la wilaya de Annaba qui a beaucoup perdu de sa réputation en tant que fief des cultures industrielles tels le coton, le soja et la betterave sucrière. Avec l’introduction de la mécanisation, cette année, la filière de la tomate industrielle va connaitre sans aucun doute une nouvelle dynamique qui, conjuguée avec la fertilisation et l’irrigation des terres, pourrait donner des résultats intéressants en matière de rendement au double plan de la qualité et de la quantité du fruit. La stagnation des eaux de pluies de l’hiver sur les  terres agricoles, situées dans les zones basses de la wilaya, reste problématique pour les agriculteurs concernés d’où la nécessité de prévoir des travaux hydrauliques pour prendre en charge cette contrainte.

lestrepublicain - 13 juillet 2014 - Hocine Akli

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: PROJETS DE DÉVELOPPEMENT EN SOUFFRANCE - La wilaya freinée dans son élan
Actualité suivante »
Annaba: Hébergement des résidents en biomédical : La démission de la tutelle

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires