Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: M. MOHAMED MOUNIB SENDID, À LA RADIO CHAINE UNE - Annaba re...
Zone Membre
Publicités

Annaba: M. MOHAMED MOUNIB SENDID, À LA RADIO CHAINE UNE - Annaba recouvre ses caractéristiques d’antan

Publié le 18/09/2014
Annaba pourra avoir d’ici six mois les caractéristiques d’une ville. C’est ce qu’a déclaré hier  le wali de Annaba lors de son passage à la Radio   chaine Une dans l’émission “L’invité du matin”. M. Mohamed Mounib Sendid a évoqué dans ce cadre le programme en cours qui oncerne la réfection des réseaux d’éclairage public, le bitumage des routes et l’aménagement des cités. Ce programme  dont le taux de réalisation est à 40 pour cent, va permettre à  Annaba  de rétablir son rang de quatrième ville du pays.
L’aménagement en cours des cites du 11 décembre 1960, du 8 mai 45 et de celles de Oued Eddheb Un et Deux et  la réhabilitation en cours du centre ville de Annaba avec le bitumage des rues et la réfection des trottoirs, représentent un des volets de ce programme. Le wali de Annaba a évoqué également d’autres perspectives d’amélioration des conditions de vie des populations de la ville de Annaba telle la création d’une entreprise publique à caractère industriel et commercial  (EPIC)avec pour mission la gestion des déchets ménagers .
S’agissant de la fluidité de la circulation automobile, le chef de l’exécutif de wilaya a estimé que la ville de Annaba a besoin d’un grand échangeur qu’il faudra réaliser au niveau du rond-point de la cité Pont Blanc et d’une voie d’évitement  qui reliera  la plage de Ras El Hamra à la route Nationale (RN) 44. Le nouvel ouvrage qui remplace le pont Y, ne peut alléger la circulation routière qu’au niveau de l’entrée et de la sortie Sud de la ville de Annaba , a-t-il déclaré, faisant savoir, par ailleurs, qu’il y a une opposition au passage du tracé du tramway par le Cours de la Révolution sans pour autant avancer une quelconque date de démarrage des travaux de réalisation de ce projet.
Le wali s’est dit satisfait du déroulement de la saison estivale , rendant  dans ce cadre un hommage aux jeunes en particulier et à la population en général. A propos de la nouvelle ville de Draa Errich en chantier, il a déclaré que ‘’nous avons appris la leçon de la ville de Ali Mendjeli de Constantine qui nous permettra d’éviter les mêmes erreurs‘’.

lestrepublicain - 18 septembre 2014 - Hocine Akli

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: SURCHARGE DES CLASSES À SIDI AMAR - Les parents d’élèves réagissent
Actualité suivante »
Annaba: STATIONS DE LAVAGE DANS LES QUARTIERS - Insalubrité et nuisances multiples

Les Commentaires

"El hamdoulillah, ça se modernise".
"Ligue des champions d'Europe"

Triplé pour Brahimi: TSA vidéo 038.
"Le buteur"

FIFA:L'EN reste la meilleur nation Africaine grâce à sa 20e place.
"DZFOOT"

L'incroyable progression du dribbleur fou.
"Footminute"

C.Ronaldo trouve un rival de poids pour Irina Shayk lahnina.
"Top5"

Brahimi, Slimani, Feghouli, Soudani, Messi...Ronaldo.
"M.M.Sendid"

Meilleur Wali DZ.
Oui, d'accord tout ca c'est bien. Nous ne pouvons que nous en féliciter et souhaitons bon courage à toutes les bonnes volontés, à toutes les personnes impliquées dans les différents projets et autres programmes.
Mais qu'en est-il de la nouvelle aérogare de Rabah Bitat? Ce projet est également prioritaire, Car plus le temps passe, plus ca traîne, plus notre honte grandit au fur et à mesure de tous les étrangers, qui pour une raison ou une autre, se rendent dans notre ville. L'image d'un pays, d'une ville se mesure dès qu'on foule le sol de ce pays, de cette ville et c'est souvent dans les aéroports que cela ce passe. C'est donc par la première impression, le premier contacte avec les autochtones d'un pays que le vérdict se joue.
Concernant notre vieil aéroport, au-delà de son exiguité, de sa vétusté, de son inadaptation aux flux croissant des voyageurs, de la fréquence des vols etc...il reste, cependant un point insoutenable, c'est celui des toilettes d'un autre âge. Ce sont des toilettes à la turc qui n'exite que dans des pays comme le notre: Il n'y a pas de siège. il n'y a pas de papier, parfois c'est l'eau manque... il extrêmement difficile pour les personnes âgées,les malades et surtout les étrangers en visite chez nous qui ne sont pas habitués, pour faire leur besoin, à cette gymnastique qui relève de l'exploit. Parcequ'il faut tenir ses vêtements d'une main, se nettoyer avec l'autre et chercher l'eau avec une troisième. Certains humouristes malveillants atravers le monde se sont moqués de nous.
Cet aéroport est pour chaque jour qui passe une désastreuse image de notre pays. Et plus les retards de la nouvelle aérogare se cumulent, plus cette déplorable et attristante représentation de notre pays se renforce.

Annaba n'est pas Tlemecen pour avoir un aeroport dans les temps et à la hauteur de son merite.
"Algérie Focus vidéo.com"

Europa League: Soudani imite Brahimi s'offre aussi un hat-trick: vidéo des trois buts 02.54.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires