Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: JOURNÉE MONDIALE DES NON VOYANTS - L’école d’Oued Forcha di...
Zone Membre
Publicités

Annaba: JOURNÉE MONDIALE DES NON VOYANTS - L’école d’Oued Forcha dispense des cours de Braille

Publié le 18/01/2015
Si vous venez à passer tôt le matin par la rue Bicha Youcef, ne soyez pas étonnés de voir un nombre important de non voyants  venant des environs et même de la ville de Souk-Ahras pour suivre des cours de Braille. Ces derniers viennent dans un vieux taxi familial qui les dépose en ces lieux pour retourner les reprendre le soir.  L’importance de cet apprentissage par ces jeunes et moins jeunes n’est pas à démontrer puisqu’il leur permet de communiquer entre eux sans contrainte, de lire des histoires  et surtout sortir du carcan dans lequel ils sont enfermés par la cécité. Lorsque Louis Braille qui est né un 4 Janvier 1809, était devenu aveugle à l’âge de 3 ans il n’avait de cesse que de trouver le moyen d’écrire comme les autres. C’est à 15 ans qu’il avait réussi à établir un alphabet en relief  formé de deux colonnes de 3 points qui allait devenir par la suite un formidable outil de communication pour les non voyants. Sachant qu’en Algérie beaucoup de jeunes accèdent à des diplômes d’études supérieures, il faut noter que cette frange de la société est quelque peu ignorée par cette dernière. Ils  étaient près de 170 000 qui présentaient des handicaps visuels, selon le dernier recensement. La plupart vivotent avec une misérable pension de 3000 DA, qui aurait été  revue à la hausse. D’autre part , toutes les administrations, les sociétés ou entreprises étatiques ou privées ont pour obligation d’après la loi de 2012, de recruter au moins 1% des personnes handicapées. Heureusement pour ces derniers que des écoles telle que celle d’Oued Forcha leur permettent d’accéder à des emplois et pourquoi pas apprendre à jardiner, à se servir d’outils etc…

lestrepublicain - 18 janvier 2015 - Ounissi Manel

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: FORMATION - Algerian Youth Voices à l’oeuvre
Actualité suivante »
Annaba: ART PLASTIQUES - Des oeuvres inédites à l’actif de la 1ère promotion

Les Commentaires

nous sommes très en retard , en Algérie, puisque qu ailleurs, tout est disponibles pour les non voyants. on parlait des handicapes et leurs passages aux batiments etc...., pareil pour les non voyants, les trottoirs ne sont pas équipés et ils bougent dans le risque total. j espere que les autorités, ouvrent les yeux .
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires