Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. À l’arrêt à cause de la crise de l’eau : El Hadjar entame l...
Zone Membre
Publicités

Annaba. À l’arrêt à cause de la crise de l’eau : El Hadjar entame l’exploitation des forages

Publié le 11/09/2017

L’arrêt technique du haut fourneau n°2 depuis près d’une semaine suite à une crise d’approvisionnement en eau a permis à Sider El Hadjar de procéder à partir d’hier à l’exploitation de cinq forages.

Il s’agit de deux puits à l’intérieur du complexe et de trois autres situés à 5 km de l’usine. Bien qu’ils soient la propriété de l’Algérienne des eaux (ADE), l’opération de leur réhabilitation a été prise en charge par l’entreprise Sider El Hadjar, affirment les dirigeants de l’usine.

Et de regretter : «La quantité d’eau estimée à 320 m3/h que nous allons récupérer de ces cinq puits ne suffira pas à la remise en service du haut fourneau. Elle atténuera, certes, la demande en eau requise par le complexe, mais la reprise normale de l’activité du HF nécessite une alimentation en eau brute de l’ordre de 1600 m3/h.» Le wali de Annaba a révélé, la semaine dernière, qu’«une étude sera engagée pour déterminer la possibilité d’alimenter l’usine en eau brute provenant de Oued Seybouse».

Or, selon des cadres de l’Entreprise nationale de réalisation générale des travaux hydrauliques (GTH), cette dernière avait réalisé dans un passé récent, dans le cadre d’un plan d’urgence, une dizaine de forages au profit du complexe El Hadjar. Situés en majorité à Pont Bouchet, ils sont actuellement inexploitables par manque d’entretien.

Depuis le mois de mai dernier, Sider El Hadjar n’a pas cessé d’alerter l’ADE sur les perturbations d’alimentation en eau brute qui ont marqué l’usine et le risque majeur que cela représente pour le complexe. Ce problème a également fait l’objet d’une feuille de route partagée et prise en charge par les hautes autorités locales et nationales. Rappelons que suite au problème d’alimentation en eau par l’ADE, Sider El Hadjar s’est vue contrainte à un arrêt forcé de ses installations. Seule la ligne de galvanisation continue à fonctionner grâce à la collecte des eaux de récupération. Afin de préserver le haut fourneau n°2, un arrêt technique a été effectué. «L’opération de descente de charge (vidange du haut fourneau) et de sécurisation a duré 36 heures. Durant cette période d’arrêt technique, des travaux d’entretien préventifs sont déjà engagés au niveau de différentes installations du complexe», conclut un cadre de Sider El Hadjar.

Gaidi Mohamed Faouzi [EL WATAN - 10-09-2017]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Les plans d'aménagement touristiques des Baies Ouest et Centre de Chetaïbi seront révisés
Actualité suivante »
Annaba. Elections locales : Les opportunistes écartés, selon Talai Boudjema

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires