Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Journées du court-métrage d’Annaba: ‘’Ahadtek’’ décroche le 1er prix
Zone Membre
Publicités

Journées du court-métrage d’Annaba: ‘’Ahadtek’’ décroche le 1er prix

Publié le 26/12/2017

Le court-métrage ‘’Ahadtek’’ (Je te promets) du réalisateur Mohamed Yarka de Béjaïa a décroché, dimanche, le premier prix de la première édition des journées du court-métrage d’Annaba.

D’une durée de 17 minutes, le film évoque le droit des femmes à déterminer leur avenir à travers l'histoire de Baya, résidant dans un village de Béjaïa et qui a été contrainte de quitter l'école et de s'occuper de tâches familiales.

Ce film aborde le destin inéluctable de la femme à travers la promesse faite par un frère à sa sœur, l’assurant de la laisser se rendre en ville et de réaliser le rêve de sa vie, après avoir réussi ses études, mais au fil du temps et des tourments, le rêve de Baya se dissipe, tandis que son frère s’enferme dans ses souvenirs et sa repentance pour ne pas avoir respecté sa promesse.

Produit et tourné dans la région de Bejaia, en 2016, ce film en tamazight, a remporté neuf prix nationaux et internationaux.

Par ailleurs, le second prix du festival, abrité par la maison de la culture Mohamed Boudiaf, a été décerné au court métrage ‘’Jissr ila El hayet’’ de Mohcène Adel de Constantine, tandis que le troisième prix a été obtenu par le jeune réalisateur Abderrahmane Harath d'Annaba pour son court-métrage ‘’Assef’’.

Ces journées du court-métrage d’Annaba, organisées par la maison de la culture Mohamed Boudiaf, ont vu la participation de 15 courts métrages, dont dix films ont concouru lors de cette manifestation.

La première édition de ces journées cinématographiques, réunissant des amateurs du 7 ème art, des cinéastes amateurs et de jeunes professionnels, a remporté un grand succès auprès du public.

En plus des courts métrages en compétition, le deuxième et dernier jour de cet événement ont vu la projection de cinq films hors-concours, dont "Abwab Essalem’’ de Faouzi Dilmi, "Cartouna" de l'atelier de la maison de la culture audiovisuelle d’Annaba, en sus d’un film de dessins animés intitulé ‘’El Ana’’ de Mehdi Mokrani d'Annaba.

[APS - 25-12-2017]

« Actualité précédente
Annaba. Association Green Bike : Des bénévoles au secours de la plage du «Lever de l'aurore»
Actualité suivante »
Annaba. 2017 des potentialités et des programmes pour transformer Annaba en pôle d'attraction touristique

Les Commentaires

"Enfin"

Le Boss revient, c'est que tout va bien.
"Il nous reste"

Le retour de l'expert!.
En effect,il faut encourager Les courts metrages. Souvent leurs messages qui epousent avec pertinence la realite, sont plus importants que certains films longs metrages.
A propos de cinema, le festival d Annba du film mediterraneen a-t-il eu lieu en 2017 ?
Mofannabi franchement, Qu'est-ce que cette histoire de ENNEYER ? Est-ce que du connais ENNEYER toi ? Est-ce que tu a grandi avec ENNEYER ? Moi non ! Et je ne sais pas d'où vient cette invention. C'est devenu une tendance, une mode, tout le monde en parle. Tout le monde ne jure que par ENNEYER. Comme si nous avions toutjours été des ENNEYERS.
"Bonne année 2018"

A tout le monde.
"Ennayer"

Et le premier jour de l'an du calendrier "agraire" utilisé depuis l'antiquité par les berbères à travers l'Afrique du Nord; c'est le point"0"du calendrier berbère, selon l'origine cela date sur l'An 950 avant Jésus-Christ".
Etymologie: est un mot composé de deux mots berbère; yen veut dire le numéro 1 et ayer veut dire mois, Ennayer veut dire premier mois; c'est une fête répandue sur toutes les régions d'Afrique du Nord de la Lybie jusqu'au Maroc...c'est devenue une occasion de se souhaiter des vœux de prospérité et de réunir en famille devant un partage de bon repas...je trouve que c'est une bonne chose de se rassembler et de faire la fête en famille en cette période de crise...voilà mon point de vu mon ami.
Pour plus d'info sur ce sujet, tu vas Google et tu tapes "Yennaer" Wikipédéa te donnera tous les renseignements possibles...moi je reste sensible et compatissant à tout ce qui respecte la nature et les fêtes entre familles et voisins, pour que tout le monde puisse vivre en paix.
"Berbères"

Ils se désignent eux-mêmes par le terme..."tamazight" les berbères sont un groupe ethnique autochtone...de Libyens, Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides, population Algérie 12 à 15 millions, Maroc 15 à 20 millions, Tunisie 5 millions, Libye 607 000 milles, en France 2 millions, une population totale de 38 millions.
Notre pays l'Algérie est une société plurilingue "d'une richesse considérable" composée par la sphère Arabophone, berbérophone et des langues étrangères Latin, Ottomans, Italiens, Espagnols, Français...
Bonjour Mofannabi! Et bonjour à tous ceux qui nous suivent.

Je ne suis par contre les gens qui fêtent l'anniversaire d'un événement, une date historique ou qu'ils célébrent n'importe quelle autre occasion de festivités, de commémorations etc... en la marquant de cérémonies ou encore de manifestations particulières. Pas du tout! Tout cela moi je le respecte ! Et Dieu sait combien de célébrations de la sorte existent dans presque toutes les regions de notre pays. Ce n'est pas nouveau.
Parcontre, ce qui me surprend dans cette histoire de enneyer et ce sur quoi je m'insurge, c'est d'avoir placer cette date du 12 janvier au même pied d'égalité qu'un 1er novembre, qu'un 5 juillet, qu'un 19 mars etc... Des dates sacrées et exceptionnelles qui devraient être au-dessus de tout. Et comme l'un ne va pas sans l'autre, Il y a aussi le fait d'avoir également ériger l'idiome ou le dialecte kabyle en une langue qui désormais et l'égale de notre langue officielle l'Arabe ! Celle de nos ancêtres et qui nous a fédéré pendant des siècles. Que le Tamazight reste un instrument de ommunication linguistique régionale, moi ca ne me dérange absolument pas. Mais de là à fait de ce patois une langue qui équivaut la langue de l'Islam, du coran et surtout de notre ancienne civilisation, ca franchement ca me gêne. Ca me dérange. Je ne suis pas d'accord.
"La tolérance, désigne la capacité à permettre ce que l'on désapprouve"

Ainsi et faite l'histoire de notre pays qui la rende très riche par divers cultures à travers toute l'Algérie d'où là où l'on se trouve...Kabyle, Chleuh, Djidjelli, Chaoui, Mozabite, Targui, Soufi, Sahraoui...Mais où là je te rejoins mon ami, l'arabe restera l'écriture du Saint Coran et de la religion musulmane qui est toujours en progression dans le Monde, la langue véhiculaire d'Algérie, la langue maternelle pour 80% de notre population soit plus de 40 millions et parlait dans 232 pays et un milliard et demi de musulmans dans le Monde. Juste une dernière phrase sur le sujet "Ennayer", je trouve que c'est une bonne décision de sage de la part de notre président de la rendre la langue tamazigh une langue officielle comme geste de tolérance et d'apaisement et surtout de bienveillance de rester souder et réunie et de vivre en paix, aux yeux de certains de nos ennemis à notre nation venant de l'extérieur qui veulent nous voir tomber dans l'abîme!. (M.O.F.Annabi, petit fils de Benotmane Larbi sa koba sur le flan de Djebel Edough qui domine la ville du jujubier).

Bonjour Mofannabi !

Il ne s'agit pas de tolérance ou d'intolérance. La question n'est pas là.
Il s'agit de quelque chose qui ne se négocie pas. c'est comme si on essayé de retrancher une partie à notre drapeau national, parce que d'autres veulent faire cohabiter le leur sur même emblème sacré. Ce n'est pas parce qu'il y a une pression de la part de certains qu'on doit céder sur l'essentiel. La primauté de la langue arabe n'est pas négociable. Elle est fondamentale. Elle doit par essence être au-dessus de toutes les autres qui lui seront subalternes quelques soient leur histoires ou leur origines. Parce qu'il y va de votre unité. Aujourd'hui on revendique ceci et demain quelle sera la nouvelle surprise ? Ca ne finira jamais. Car une fois la boîte de pandore ouverte, elle ne serait plus contrôlable. Ceci ne veut pas dire qu'on est moins tolérant pour autant, c'est tout simplement mettre des limites à l'inacceptable. On peut réconcilier les gens sans cependant céder dans l'urgence sur ce qui fait notre histoire et notre patrimoine. Quand je dis histoire, je ne veut pas dire qu'on doit remonter jusqu'à l'homme neandertal. Mais à partir de l'instauration de l'islam donc de la langue arabe dans cette région du monde. C'est déjà depuis assez suffisamment de temps pour faire de nous tous des cotoyens de ce pays à part entière quelques soient nos origines. Des citoyens dépendant les uns des autres sans distinction ni différence avec comme unique langue commune, souveraine et indivisible " L'arabe"
Je ne partage pas forcément les mêmes opinions de beaucoup. Mon avis ne peut pas plaire à tout le monde. Et c'est tant ainsi. Mais je comprends que ce sont des choses qui ne sont pas évidentes à voir et à saisir quand on n'a pas l'esprit critique. Je ne fais pas allusion à vous Mofannabi. Vous n'êtes pour rien. Vous n'avez rien demandé. C'est moi qui a provoqué le débat sur cette question. Je n'avais personne d'autre à qui m'adresser pour attirer l'attention à ce sujet afin de dire qu'il y a des gens qui pensent autrement.
"Oui, je sais ricrac, que dans le fond, que tu as parfaitement raison, sache aussi que je suis d'accord avec toi et je partage la vision de ton raisonnement"

Mais voilà cette décision a été prise le 7/02/2016 après une lutte d'un demi siècle par la population berbère, notre Président de la république et notre parlement a adopté à une écrasante majorité une révision de la constitution qui établit que le tamazight est désormais "une langue officielle" tandis que l'arabe reste " une langue officielle est demeure "la langue officielle de l'Etat".
Et de nouveau le 27/12/2017 le conseil des ministres sous la Présidence de la République a rendu publique un communiqué dans lequel il est annoncé que la fête berbère "Yennayer" sera désormais une fête nationale chômée et payée dés le 12/01/2017, le gouvernement étant chargé de prendre cette mesure au profit de notre identité nationale dans sa triple composante islamique, arabe et amazighe, confortera l'unité et la stabilité nationale, a conclu le Président de la république.
Selon toi que veux tu faire contre des décision venant de plus haut?.
Moi à mon niveau ptit gars de la vieille ville je pense qu'il aurait dû faire un référendum permettant ainsi aux citoyens de manifester eux-mêmes un choix politique; je me dis qu'il a pris certainement une décision de sage comme tous les grands hommes politiques tels que Nelson Mandéla ou Mahatma Gandhi...pour éviter des conflits internes.
Sache aussi concernant ce sujet que le 7/01/2017 le Roi du Maroc imite notre Président et s'apprête a décréter aussi que "Yennayer" jour férié, quel bel exemple de la part de notre Raïs.

Autre (lol) pour détendre l'atmosphère, sur les réseaux un internaute algérien, suggère de rendre la langue "Derja" comme langue internationale exemple "Touchite tricity, t'coupa l'compteur" ma parole il m'a tué de rire...je suis resté un moment plier de rire...rigole un peu ricrac ...ne sois pas en colère...la vie est tellement courte...chebbaàt dahk je suis rassasié de rire...pour moi les kabyles peuvent manger à leur faim avec leur fête Yennayer et qu'ils parlent et écrive dans leur langue d'extraterrestre...ne me gène nul part...car je suis 3arbi ou asli 3arbi et ahli 3arbi ou ismi Larbi...et le reste je m'en fou...dû moment que l'on nous laisse vivre en paix...car ma philosophie je dis avant tout Elhamdoulillah car avant nous et après nous, nos saharis, lejbels wel lebhours ce que Allah taàla nous a donné seront toujours là. (M.O.F.Annabi)
"Bonjour"

Juste une rectification, les deux dernières dates: 12//01/2018 et la dernière 7/01/2018.

A savoir que sûr le sujet de cette langue officielle amazight...vont bon train le premier ministre donne l'ordre le 9/01/2018 pour la création d'une académie de la langue "amazight"...et qu'elle sera enseigée dans tàus les écoles et universités...le peuple n'est plus consulté...la démocratie...rabi ijib...tout cela est une peu une situation burlesque...car le gouvernement est composé d'une majorité de berbères à 99,99%...vivement que pour nous aussi la langue "derja" devient à son tour une langue officielle...puisque chacun revendique la sienne!...les réseaux rentrent en conflits!!!.
"ricrac"

j'aimerai connaître ta conclusion, car pour moi je suis un peu dépassé par ses nouvelles mesures, merci d'avance pour ta capacité de clairvoyance, car je crains que cela risque de dégénéré?.
"Lire absolument"

En (1) DIA nouvelles instruction pour dynamiser la langue kabyle.
En (2) Algérie patriotique "le non-dit du conflits identitaire (de Lyes Khaldoum) et de l'ensemble de plusieurs commentaires.
"A P"

Lire absolument du 3/01/18 la décision de Bouteflika provoque une grève générale au Maroc de Kenzi Adam...43 commentaires.
Bonjour Mofannabi! Lille 1 et les autres.

S'il est ainsi décidé d'accorder aux kabyles le privilège de faire citer leur langue d'égal à égal avec l'Arabe. C'est-à-dire sans différence hiérarchique, ce que je trouve personnellement complètement aberrant, il faudrait accorder le même statut à tous ceux qui désirent aussi faire valoir leur langue ou leur dialecte. C'est tout le monde ou personne.
Mais bien sûr que c'est une décision prise unilateralement sans avoir consulter l'avis des gens. J'ai 55 ans, ni mes parents ni mes grand-parents ne m'ont jamais dit que j'étais berbère. Et puis même si c'était le cas, tous les algériens l'auraient appris depuis au moins 1962. Pourquoi avoir attendu 56 ans pour nous le faire savoir.
Soudainement, brusquement, d'un seul trait, je suis devenu par miracle berbère! Il y a vraiment de quoi vous faire tomber de votre chaise. La surprise, d'abord hilarante vous laisse ensuite stupéfait au plus haut degré de l'inattendu qui échappe à tout réel pour vous faire plonger dans un surnaturel que l'on ne peut pas expliquer. Comme lorsqu'on avait dit aux africains que leurs ancêtres étaient des Gaulois. Ha! on va nous expliquer que les dirigeants de l'époque(Boumédiene et ompagnie) étaient farouchement opposés à cette idée. Il est fort possible. Mais si nous étions vraiment tous des berbères personne n'aurait réussi à nous faire cacher notre identité. Puisque nous savons d'où nous venons, notre berbérité résistera à toutes sortes d'influences, comme nous avons resisté pendant 130 ans à une colonisation qui n'a pas réussi à faire nous quelque chose d'autre que ce que nous avions toujours été. Car notre socle en béton de peuple Algérien uni, main dans main pour faire front comme un seul homme a eu raison d'une occupation injuste. Si nous étions tous des berbères sans exception aucune, ont auraient tenu bon de la même manière. Donc, il n'y a pas besoin de nous faire rappeller que nous somme berbères. Cela va de soit.
Mais dans notre histoire, ce n'est pas le cas d'une bonne partie de l'Algérie. Personnellement, je n'ai aucun lien avec la tamazighrité. Parce que justement je ne suis pas berbère et que ma berbérité n'est retenu ni dans mon coeur ni dans mon esprit. C'est tout à fait logique puisqu'elle est extrinsèque à mon existence.

Je tombe des nues quand on me dit que je suis berbères. Qu'on veut m'enrôler,malgré moi, à quelque chose à laquelle je n'appartiens pas. Ni moi, ni mes ancêtres d'ailleurs. La berbérité n'est confinée que dans 2 ou 3 petites partie du territoire national. Ca ne peut pas être tout le peuple algérien. Pourquoi vouloir alors me berbériser à tout prix ? On me l'impose comme une vérité absolue à laquelle je dois absolument croire.

Un groupe tamazighrien, tel un lobby puissant a fait passer à force de persistence cette loi inscrite désormais dans la constitution qui assure dorénavant toute une serie de privilèges et d'avantages au bénéfice d'un patois régional qui encore une fois va être une langue co-officielle avec l'Arabe littéraire.
Pour avoir une idée sur ce puissant groupe et ses alliés qui apparemment exerce de véritables pressions sans se gêner. Voici une histoire qui millustre l'intolérance de certains effrontés d'entre eux dont le comportement insolent confine presque au racisme: L'histoire s'est réroulée, il y a quelques semaines au sein de l'assemblée parlementaire. Une parlementaire arabophone s'adressait à partir de la tribune aux membres présents pour examiner une question dont je ne me rappelle plus à quoi elle se référait. Alors que l'oratrice poursuivait son discours, un groupe de fanatiques et hystériques tamazighriens l'ont soudain pris à partie lui reprochant de s'exprimer en Arabe au lieu du tamazight. La pauvre, essaya de leur faire comprendre que la grande majorité des algériens ne comprennent pas le kabyle et qu'il est encore trop tôt de s'exprimer en tamazight. Rien n'y fait la bande de furieux continua à l'attaquer de tous les mots en la rendant résponsable d'avoir osé s'exprimer en Arabe. Vous pouvez vous imaginez ce que cela augure comme promesse dans l'avenir.
Ceux-là même qui se plaignent qu'on n'accorde pas à leur culture et leur langue le même statut que l'Arabe sont en même temps ceux qui nourrissent le plus d'intolérance, de mépris et d'hostilité envers tous ceux qui ne parle pas leur patois tamazighrien.

Hauts placés, ils tiennent souvent les clés du pouvoir. Ils ont par exemple une main mise totale sur notre capitale, qu'il dirigent un peu à leur guise. Ils sont également très solidaires entre eux et ne laissent que rarement d'autres monter dans la société. C'est vrai, à l'image du gouvernement actuel, la bonne partie de ses membres sont kabyles. C'est également le cas de notre représentation diplomatique dans le monde. Tous les ambassadeurs, ambassadrises, consuls/es ainsi que le personnel sont à majorité kabyles ou autre berbère. C'est à se demander parfois si ce n'est pas une oligarchie qui administre notre pays. La tamazighrité qu'ils veulent nous imposer avec l'aide de leurs autres alliés, est une décision dont la majorité des algériens, malheureusement moins instruits et facilement manipulables, ne peuvent mesurer pleinement la portée et l'impacte. Parce que cela nécéssite de leur part, en tant que citoyen d'un pays démocratique, de rester vigilants et réagir à toute tentative de leur representants qui porterait atteinte aux opinions et aux libertés. Ils sont là pour veiller aux intérêts du peuple et rien d'autre. Le principe en démocratie, c'est la majorité qui l'emporte sur la minorité et pas le contraire. C'est la régle.
Pour finir,je ne peut m'empêcher de rajouter ceci: Le patois tamazight est d'une laideur terriblement affreuse, dû en grande partie à certains sons nasaux qui lui confèrent un timbre des plus désagréable à l'oreille.
bonjour chers tous,

je suis là et je me porte très bien. j'espère que vous aussi vous aller aussi bien.je veux vous souhaiter à tous mes meilleurs vœux de bonheur, de prospérité , de joie et de santé pour la nouvelle année 2018. j'espère qu'elle sera meilleur pour vous que l'année 2017. en effet, moi aussi je suis invité pour cette occasion à un spectacle organisé par le consulat général d'Algérie a Lille. je ne comprend pas un tel évènement qui survient subitement et surtout pour quelle raison qu'on a décidé de fêter ce mois. mais , j'ai décidé d'aller au spectacle pour rencontrer les amis perdus de vue de puis des années et à cette manifestation beaucoup d'entre eux viendront pour le même raisons que moi. mon cher Mof, je te renouvèle une nouvelle fois mon invitation pour venir à Lille afin de partager avec toi un moment agréable.
"Bonjour à tous"

Hadi gaàyba ay Lille, elhamdoulillah de ton retour parmi nous et de savoir que tu vas bien, pourquoi cette longue absence tu nous a manqué, il y avait une sorte de vide dans nos divers commentaires et débats avec notre ami ricrac, car ton avis d'expert n'était plus là. Je trouve que tu as raison de participer à cette fête de tradition kabyle à chaque début d'année pour célébrer la prospérité de notre agriculture, j'aurai pu aussi participer mais je n'ai pas reçu d'invitation, (rire) mais voilà notre consulat m'envoie du courrier seulement en période de vote, je pense que ton absence est dû à ton voyage au bled, donne nous une peu de nouvelle de notre chère ville d'Annaba qui y a t-il de nouveau?.
"Merci ricrac, pour ton analyse"

Digne d'un philosophe, je suis d'accord avec ton raisonnement que je partage sur de nombreux points, c'est vrais qu'il arrive souvent à Alger si vous cherchez une chambre dans un hôtel pour passer une nuit si vous ne vous s'exprimer pas en kabyle! on vous répond comme une sorte de boutade ou de racisme passif que c'est complet!...autres comme tu l'expliques si bien...que la porte du pandore est grande ouverte à toute sorte d'élucubration après l'adoption du langage kabyle comme langue officielle et suivie Yennayer comme fête nationale chômée et payée...un de ces quatre ils peuvent aussi réclamer l'autonomie de la kabylie et il existe déjà avec leur mouvement MAK, il y a beaucoup d'interrogations sur ce sujet...avec un président malade et malheureusement tout ce qui gravite autour de lui par des responsables kabyle comme une force attractive sur tous les autres corps massiques...ce n'est pas étonnant que cette force tactique en profite un maximum et voudrait un cinquième mandat!!! pour s'acquérir toutes sortes de désire!...je pense à mon niveau que c'est peut être a partir de là!!! que l'on risque de ne pus rien contrôler avec une énorme risque de dérapage incontrôlable ou tout peut dégénéré...pour faire au plus court car ce sujet risque d'être d'un dialogue interminable!!!qui vivra verra!.
"Infoot"

Ballon d'Or algérien a été décerné à Faouzi Ghoulam joueur de Naples SCC. C'est le joueur Italien Paolo Maldini, invité d'honneur de la cérémonie, qui lui a décerné le trophée.
"La cérémonie qui s'est déroulé pour la première fois à l'Opéra d'Alger"

(je ne peux pas écrire d'avantage le site est saturé par les deux radios qui ralentissent les ondes)...Malek fait quelque chose pour ce blocage)???????????
"Superbe cérémonie"

Qui fait chaud au cœur et qui donne une très belle image de notre pays à travers la planète foot, nous pouvons être très fière pour cette grandiose cérémonie, pour voir la cérémonie entière vas sur "YouTube" et tu vas te régaler, à voir absolument.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires