Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Aéroport de Annaba : Saisie de plus de 300 g de cocaïne
Zone Membre
Publicités

Aéroport de Annaba : Saisie de plus de 300 g de cocaïne

Publié le 13/09/2018

Une quantité de quelque 310 grammes de cocaïne a été saisie avant-hier vers 21 h par les éléments des douanes algériennes au niveau de l’aéroport international Rabah Bitat de Annaba.

Selon des sources sécuritaires qui ont confirmé l’information, cette saisie est intervenue lors du contrôle des passagers en provenance de Paris à bord d’un Boeing de la compagnie Air Algérie. L’indélicat passager, B. A., un Algérois de 34 ans, cachait sa poudre blanche dans ses parties intimes. Sa démarche, son comportement et surtout son inquiétude perceptible sur son visage ont éveillé les soupçons des douaniers qui l’ont passé immédiatement à la fouille au corps. Après la découverte de la drogue dure, les douaniers l’ont remis aux services de la police des frontières pour complément d’enquête.

Au terme de cette dernière, le dealer algérois sera présentation devant le parquet d’El-Hadjar, territorialement compétent. «Les agents des douanes doutaient du comportement d’un passager en provenance de Paris. Arrivant au point habituel du contrôle douanier, la question d’usage “avez-vous quelques choses à déclarer” lui a été adressée.

Sa réponse était négative. Par la suite, une minutieuse fouille au corps du mis en cause a été effectuée, ce qui a permis de découvrir plus de 300 grammes de poudre blanche, dissimulée soigneusement dans les parties intimes de son corps. Il a été arrêté immédiatement et remis aux services de sécurité» expliquent les mêmes sources.

Cette saisie de drogue dure n’est pas une première dans cette infrastructure aéroportuaire. Ces derniers mois, les mêmes services des douanes de l’aéroport Rabah Bitat de Annaba avaient réalisé plusieurs opérations de saisies de psychotropes, notamment ceux dénommés Subutex, et ce dans le cadre d’une stratégie visant à lutter contre ce phénomène. «Aussi, il y a lieu de noter que les services des douanes du centre de tri postal à Annaba avaient déjoué au cours de l’année 2017 une tentative similaire d’introduction d’Ecstasy (d’une nature et marque différente) dans le pays à travers leur dissimulation dans des colis envoyés de l’étranger. Lors de cette opération, 190 comprimés ont été saisis», rappelle-t-on.

Leila AZZOUZ [EL WATAN - 10 SEPTEMBRE 2018]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : « Ardis » investit à la Coquette
Actualité suivante »
Annaba. Salon de la formation professionnelle : Une offre diversifiée

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires