Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Assises régionales du tourisme
Zone Membre
Publicités

Annaba. Assises régionales du tourisme

Publié le 11/09/2007

Assises Régionales Annaba - AnnabaCityLe temps du réalisme.

"L’Etat, conformément aux directives du Président de la République, jouera un rôle stratégique de rassembleur, de coordinateur et d’accompagnateur du processus de développement national" C’est ce qui a souligné en débat, hier, le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, M. Cherif Rahmani, devant les participants aux assises régionales du pôle touristique d’excellence Nord-Est qui se sont tenues à Annaba.

Ouvrant les travaux, le ministre a axé son intervention sur les grands enjeux du tourisme, ses problématiques majeures et ses tendances, au plan national et international, tout en mettant en exergue les dynamiques essentielles sur lesquelles repose "le schéma directeur d’aménagement touristique" instrument qui priorise des pôles d’excellence touristiques recelant des atouts d’une production touristique de qualité.

Dans ce contexte, M. Cherif Rahmani a souligné que la nouvelle politique touristique que le gouvernement met en œuvre est ambitieuse et pragmatique. Cette politique, avance M. Rahmani, s’inspire des expériences réussies et s’inscrit dans le droit fil des dispositions de la charte du "tourisme durable" qui stipule que le "tourisme doit être supportable, à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique, équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales"

Pour le ministre, le secteur du tourisme est certes en développement, mais sa montée en puissance sera tributaire de la stratégie qui sera mise en œuvre pour faire de l’Algérie une destination touristique à part entière à l’horizon 2025. Le ministre n’a pas manqué de citer l’importance de l’enjeu du développement touristique en tant que vecteur du développement économique et social du pays qui entend donner au secteur une dimension à la mesure des potentialités et des atouts dont recèle l’Algérie. Les dynamiques sur lesquelles s’appuie le SDAT, explique le ministre, constituent la voie de la relance du tourisme, d’autant que la sérénité retrouvée de l’Algérie et sa position géostratégique plaident pour une reconsidération de la place et du rôle du tourisme dans une perspective de maîtrise des enjeux fondant toute politique de développement durable du tourisme. Aussi s’agit-il, pour le ministre de se placer dans les grandes tendances du tourisme mondial sachant le poids important du tourisme dans l’économie mondiale.

Les chiffres indiqués par M. Rahmani à titre illustratif sont significatifs. Les recettes issues du tourisme international ont atteint 730 milliards de dollars en 2006. Au niveau mondial, le tourisme représente 231 millions d’emplois directs et indirects, soit 8% de l’emploi total. Il représente 12% du PIB mondial et 30% des échanges internationaux de services commerciaux.  Les débats des assises nationales du tourisme, associant tous les intervenants, participent de cette vision qui entend promouvoir l’image de la destination Algérie et de son profil international.

S. Lamari [EL MOUDJAHID - 11-09-2007]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
86 harraga interceptés au large de Annaba
Actualité suivante »
Enregistrement de 16 navires durant la saison estivale

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires