Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Intempéries : La Protection civile sur le qui-vive
Zone Membre
Publicités

Annaba. Intempéries : La Protection civile sur le qui-vive

Publié le 18/12/2007

Les services de la Protection civile sont sur le qui-vive depuis le début de la semaine pour prévenir contre tout risque d’accident pouvant se produire à cause des intempéries qui sévissent dans la région. Le mauvais temps, accompagné d’un froid glacial et de vents parfois violents, a été à l’origine de chutes de poteaux et câbles électriques et d’arrachage d’arbres par endroits, notamment au quartier de la colonne, au marché de Souk Ellil et à la cité El Hattab. Les services de la Protection civile et ceux de la commune de Annaba ont dû intervenir pour les enlever et dégager la voie publique, permettant ainsi à la circulation routière de suivre son cours normal. La vieille ville de Annaba (place d’Armes), dont les habitations vétustes présentent des risques d’effondrement, a enregistré des visites de reconnaissance des éléments de la Protection civile, destinées à s’enquérir de l’état des lieux durant ces intempéries qui ont gêné, en quelque sorte, les préparatifs de l’Aïd El Adha. Les pères de famille ont éprouvé, en effet, des difficultés à se déplacer aux marchés à bestiaux, installés loin de la ville, pour acheter le mouton du Sacrifice. Fort heureusement, ces intempéries n’ont, jusqu’à présent, pas provoqué de dégâts.

El Watan > 18/12/07 > T. G.


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Sit-in des maîtres assistants
Actualité suivante »
Annaba. Agriculture : Plus de 12 000 ha de céréales réalisés

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires