Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. La cité en quête d’un look
Zone Membre
Publicités

Annaba. La cité en quête d’un look

Publié le 15/04/2008

Les diverses actions d’amélioration urbaine, engagées dans la commune de Annaba et ses cités périphériques, permettront sans nul doute à la Coquette de redorer son blason, à défaut de renouer avec son look d’antan.

Le cadre de vie urbain, ayant pâti des effets de conjoncture, s’est dégradé au point de nécessiter des actions de grande envergure, étant donné que le délabrement concerne pratiquement l’ensemble de la ville. Dans le cadre du programme complémentaire d’équipement, un effort a été consenti pour remédier, un tant soit peu, à cette situation, et rendre l’environnement de cette ville côtière, qui draine beaucoup de visiteurs, quelque peu attractif. C’est dans le sillage du même programme qu’ont été entrepris des travaux d’urgence de protection contre les inondations de Annaba, Aïn El Berda, El Hadjar et les agglomérations vulnérables de la commune de Sidi Ammar. Parallèlement à ces opérations d’assainissement urbain figure la réhabilitation des réseaux d’alimentation en eau potable de plusieurs communes, notamment les centres d’El Bouni, El Hadjar, Sidi Salem, Sidi Ammar, ainsi que celui des hautes zones de la ville de Annaba, comme Oued Forcha, Kouba et Sidi Aïssa. En outre, l’effort sera consenti en matière d’alimentation des populations en énergie électrique - ce sont près de 6 000 foyers de Sidi Salem qui sont concernés- et en gaz naturel pour les habitants des quartiers et agglomérations secondaires. Toujours à la faveur de ce programme, les établissements hospitaliers spécialisés en ont bénéficié, notamment du renouvellement du parc dentaire et de radiologie. L’infrastructure socioculturelle n’est pas non plus en reste. Parmi les actions notables, l’on retient l’équipement du musée du Moudjahid, l’aménagement et l’extension du musée d’Hippone, ainsi que l’équipement et la réfection du palais de la culture Mohamed Boudiaf. A côté des grands aménagements urbains comprenant la réalisation de logements ruraux, socio-locatifs et autres de location-vente, l’effort a été orienté sur la réfection des établissements scolaires et la réalisation de nouvelles structures, dont deux écoles fondamentales, un lycée à Boukhadra et autres logements d’astreinte. La mise en œuvre du programme complémentaire a également permis d’entamer la 2ème phase de l’assainissement de la plaine de kherraza, celle d’Allelik, ainsi que la densification du réseau d’assainissement des plaines d’El Hadjar.

El Watan > 15/04/08 > Arezki Saouli


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Gestion des déchets domestiques
Actualité suivante »
Annaba. Station maritime principale des gardes-côtes

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires