Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Complexe touristique Shems-Les-Bains
Zone Membre
Publicités

Annaba. Complexe touristique Shems-Les-Bains

Publié le 03/08/2008

Piscines, terrasses et pinèdes méditerranéennes

Complexe Shems Les Bains AnnabaPour tous ceux qui ont, un jour ou l’autre, fait virée du côté de la zone touristique de Aïn achir et du vivier de Annaba, le complexe Shems-Les-Bains est plus qu’une destination touristique, un « pèlerinage balnéaire ». Autrefois, à l’évocation de son seul nom, Shems El Hamra (soleil rouge), complexe touristique perché sur les flancs de Ras El Hamra sur la corniche bônoise, on s’est mis à rêver tant le site est captivant.

Cette infrastructure est implantée sur le flanc d’une montagne qu’étreint, d’un côté, la grande bleue, belle et suave, la plage de Aïn Achir et une partie des façades côtières des cités Rezgui Rachid (ex-Saint-Cloud), et de l’autre le Caroubier. En outre, le cap se caractérise par une végétation naturelle, sauvage, et des rochers plus magnifiques encore. Située à une dizaine de kilomètres environ au nord-ouest de Annaba, Shems-Les-Bains a été à maintes reprises, dans les années 1990, la cible des hordes terroristes. Si ce complexe existe encore aujourd’hui, c’est grâce au courage de son propriétaire, Haraz Abdelwahab, premier investisseur privé dans ce créneau, à Annaba.

Il a opposé une résistance farouche aux prêcheurs de l’obscurantisme. Il a, d’ailleurs, échappé miraculeusement à deux attentats terroristes perpétrés de nuit sur les lieux mêmes. Aujourd’hui, et après la réalisation sur le même site d’un centre de repos pour les cadres de la sûreté nationale et une brigade de la gendarmerie nationale, une sécurité totale règne sur cette zone. Ce complexe où règnent quiétude et bien-être offre toutes les commodités aux familles pour passer d’agréables vacances. A titre d’exemple, chaque matin, les clients du complexe peuvent pratiquer l’aérobic dans une ambiance bon enfant. C’est une activité qui attire d’ailleurs, au quotidien, toute la communauté étrangère de Annaba, laquelle s’y adonne avec bonheur. Construit sur une ancienne carrière de granit, plus connue sous l’appellation de l’Anse, ce complexe, en plus d’avoir 120 chambres, des suites et des studios, compte quatre splendides piscines, dont deux de dimension olympique.

A ce sujet, un client s’exprime sans équivoque : « Je connaissais Shems-Les-Bains de réputation, mais en la découvrant, j’ai été agréablement surpris. Sa réputation n’est pas surfaite, du tout. Elle ne l’a pas volée. C’est un grand complexe touristique qui n’a rien à envier à ceux existant dans les pays développés ». Aussi beaucoup d’estivants des autres wilayas du pays considèrent-ils ne plus avoir besoin de devises pour passer d’agréables vacances. « Nous avons tout chez nous », disent-ils. Tout au long de l’année et surtout pendant la période des grandes vacances, à Shems-Les-Bains, la vie ne s’arrête pas. L’animation y est de jour comme de nuit, comme en témoigne, d’ailleurs, le nombre impressionnant de touristes, aussi bien nationaux qu’étrangers.

B. Ahmed Ramy [EL WATAN - 03-08-2008]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Un lieu, une histoire: Sidi Akacha, le saint de Chetaïbi
Actualité suivante »
Annaba. El-Tarf : La sablière de Righia fermé

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires