Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Recrudescence de la criminalité
Zone Membre
Publicités

Annaba. Recrudescence de la criminalité

Publié le 28/01/2009

Le bilan annuel des activités du groupement de la Gendarmerie nationale de Annaba fait ressortir une recrudescence de la criminalité sous toutes ses formes, en dépit du renforcement des dispositifs de lutte.
Dans un point de presse, le lieutenantcolonel Sahraoui Barour, commandant de ce groupement, révèle que les crimes et délits sont passés de 923 en 2007 à 1 349 en 2008. Ils ont impliqué 1 666 individus, alors que ce chiffre n’était que de 967 durant l’exercice précédent. Concernant la lutte contre le crime organisé, le bilan signale un autre phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur : celui du trafic des stupéfiants. Cet autre aspect de la criminalité dans la wilaya de Annaba a enregistré un chiffre effarant, passant de 13 kg de kif traité et 107 comprimés de psychotropes en 2007 à près de 119 kg et 956 comprimés en 2008. Cette hausse inquiétante a incité les éléments de la gendarmerie à plus de vigilance. D’où la multiplication de la surveillance dans les milieux s’adonnant à la commercialisation et à la consommation des stupéfiants avec pour objectif d’endiguer ce fléau. Et ce faisant, de protéger la société, principalement la frange la plus exposée représentée par sa jeunesse. Le vol et la falsification de documents de véhicules sont une autre facette de la lutte menée par ce corps de sécurité. A ce sujet, le bilan signale pour l’année 2008 la récupération respectivement de 17 véhicules et la saisie de 10 autres dans 14 affaires impliquant 7 réseaux totalisant quelque 39 individus, activant à travers plusieurs wilayas du pays. Dans son activité relevant du domaine de la police économique, il a été établi 250 infractions dont la plupart est liée à l’absence du registre du commerce. Le bilan ne comporte cependant pas les grosses affaires d’atteinte à l’économie nationale. «Secret de l’instruction oblige», a argumenté le comandant du groupement. Le même bilan, qui indique la diminution des accidents de la circulation de 370 en 2007 à 323 en 2008, précise que le nombre de décès est en légère augmentation avec la mort de 67 personnes, alors qu’il était de 59 en 2007. Lors de ce point de presse, le lieutenant-colonel Barour a insisté sur les causes à l’origine de l’accroissement des crimes et délits contre les biens et personnes. Soulignant à ce sujet que le chômage en milieu juvénile (57,20%) est la cause la plus importante. Les auteurs sont majoritairement de sexe masculin. Ils représentent 93,21% des 1666 individus interpellés en 2008. «Ce qui nous impose de renforcer le contrôle de cette catégorie de la population dans un but évident de limiter les actes répréhensibles par la loi», a-t-il affirmé. Outre la carte de la criminalité que les services de la gendarmerie de Annaba envisagent d’élaborer à court terme pour mieux appréhender les «zones chaudes», la même source a révélé qu’une cellule de police technique active avec des moyens sophistiqués pour élucider rapidement les affaires soumises à enquête judiciaire ou criminelle. «La formation à l’étranger de cadres de la gendarmerie et la mise en service de l’institut national de la criminalité appelé à ouvrir incessamment ses portes à Bouchaoui (Alger) seront d’un important apport pour une lutte efficace contre la criminalité», a ajouté le lieutenant-colonel Barour.

Le soir d'Algérie > 28/01/09 > Ali Bouacha


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
LRF Annaba - Régionale Une: L'ESG et l'ESSA à l'affût
Actualité suivante »
Football. Coupe d’Algérie : Les « petits » peuvent rêver

Les Commentaires

Serieux, y en a vraiment plus k'assez!!! Ya Mr le journaliste, reveillez-vous un peu! Vous ne lisez pas les dates des otres papiers? Ne comprenez-vous pas ke vous exasperez les gens avec vos copier/coller??
Si vous reportez un article dans le but de faire votre pub et racoller des lecteurs/visiteurs, cela ne va pas, car la moindre des choses est d'au moins ecrire un article sur lequel vous deposez des faits nouveaux (du Soir meme) et montrer votre interet pour ce que vous publiez, ce sera mieux ke critiquer tjrs la Coquette car vos collegues l'ont deja fait (un Matin de la semaine derniere)!
Ahhh, ya un autre truc aussi ki est enervant parfois, c'est kand les gens lisent (parcourent?) l'article et font une analyse globale pr trouver des contradictions/erreurs sur les memes faits ki st deja reportes.
Moi pr ex, je sais ke je fais bcp de fautes de frappes mais sur un commentaire, je prends le temps de relire pr les corriger meme si on me comprendrait kand meme si je ne prenais ps le temps de le faire. Alors apres p-e k'il en reste qlqs unes, une fois mes billets valides (ca arrive!) mais au moins je fais l'effort. Pr le grand respect!
Serieux, y en a vraiment plus k'assez!!! Ya Mr le journaliste, reveillez-vous un peu! Vous ne lisez pas les dates des otres papiers? Ne comprenez-vous pas ke vous exasperez les gens avec vos copier/coller??
Si vous reportez un article dans le but de faire votre pub et racoller des lecteurs/visiteurs, cela ne va pas, car la moindre des choses est d'au moins ecrire un article sur lequel vous deposez des faits nouveaux (du Soir meme) et montrer votre interet pour ce que vous publiez, ce sera mieux ke critiquer tjrs la Coquette car vos collegues l'ont deja fait (un Matin de la semaine derniere)!
Ahhh, ya un autre truc aussi ki est enervant parfois, c'est kand les gens lisent (parcourent?) l'article et font une analyse globale pr trouver des contradictions/erreurs sur les memes faits ki st deja reportes.
Moi pr ex, je sais ke je fais bcp de fautes de frappes mais sur un commentaire, je prends le temps de relire pr les corriger meme si on me comprendrait kand meme si je ne prenais ps le temps de le faire. Alors apres p-e k'il en reste qlqs unes, une fois mes billets valides (ca arrive!) mais au moins je fais l'effort. Pr le grand respect!
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires