Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Un médecin agressé aux urgences du CHU
Zone Membre
Publicités

Annaba. Un médecin agressé aux urgences du CHU

Publié le 16/07/2009

Un médecin résident au CHU d’Ibn Rochd de Annaba a été sauvagement agressé mardi aux environs de 18h par deux frères qui lui reprochaient le décès de leur mère au pavillon des urgences. Évacuée en urgence, la mère a été victime d’une hémorragie. Ne pouvant admettre la mort de leur mère, les deux fils ont accusé le médecin de négligence et de non-assistance à personne en danger. Pour rappel, mardi, les services d’urgence du CHU Ibn Rochd étaient débordés en raison des pics de chaleur enregistrés ce jour. L’infortuné médecin recevra plusieurs coups de poing lui causant de graves blessures au visage notamment. Evacué par ses collègues, le médecin recevra à son tour les premiers soins aux urgences de la même structure.
A l’issue de cette fâcheuse situation, les médecins résidents, soutenus par l’ensemble des médecins traitants de l’hôpital, ont observé un sit-in devant le pavillon des urgences en signe de protestation contre l’insécurité en milieu professionnel, notamment dans le service des urgences. «Cette agression n’est pas la première du genre. Ce sit-in de quelques heures se veut une manière d’interpeller les responsables du secteur afin que ce genre de comportements à l’encontre de bon nombre de médecins ne se reproduise», souligne un médecin ayant pris part au sit-in. «Il nous est arrivé d’opérer sous la menace de couteaux et de sabres, la nuit notamment où les victimes de rixes sont accompagnées par les membres de leur gang, et demandent à assister à l’intervention, encore faut-il voir lorsque la victime décède, les accompagnateurs de la victime s’en prennent non seulement à nous, mais ils vandalisent les lieux», soutiendra un médecin interne.
Par ailleurs, un rapport a été adressé aux responsables du secteur. Les médecins de garde dénoncent la situation déplorable dans laquelle ils exercent. Ils demandent la sécurisation du pavillon des urgences, faute de quoi ils cesseraient toute activité dans ce service.

L'expression > 16/07/09 > Wahida BAHRI


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Arcelor Mittal Annaba augmente ses salariés de 35%.
Actualité suivante »
Annaba. L’ex-maire de Berrahal condamné à deux ans de prison ferme

Les Commentaires

Ls voyous st partt, soit a Bejaia, Chlef, Jijel ou Souk-Ahras...
C'te agression n'est rien pr rapport a Alger prs de ntre Sheikh!! Ils agressent tt le monde, hommes, femmes, vieux et enfants, ouvriers, touristes, docteurs, employes, taxieurs etc... Il fo voir ls novos mafiosis avc ds chiens et avc lr protection de lr amis ns generos d'El-mouradia, c la terreur et ki ose l'ouvrir la-bas!!! L'otre jour 1 ami m'a raconte k'1 journaliste a ete attake en plein public, menace avc 1 gros chien "pitbull" a la sortie d'1 bar du coin et lui ont oblige mm d'ecrire ds conneries aprs lui avoir piker son Mobile,... c meskine n'a mm ps porte plainte de peur d'etre re-attaker 1 otre fois a sa sortie de son bar prefere de la corniche, Wallahi chefni hadaka Essahafi meskine!


( La propagante, c kom l'o, p-e gratuite, mais qd ils vs raccordent 1 tuyo, vs devez payer pr la tuyoterie. Et le tuyoteur!)
Oh la la... Il fait tres tres chaud!!! Et nos poltrons polissons polimistes policiers sont restes aux commissariats en train de deguster quelques boissons fraiches sous la clim, comme tout le monde, ils sont des humains apres tout!
Je donne pas cher leurs jolies petites tetes de flics, apres cette agression contre une robe blanche, surement Mr Boutef va les depoliciser ou depolitiser (aidez-moi, j'ai oublie le verbe), je crains aussi qu'ils n'auront guère le choix, sauf celui d'éteindre la clim et se mettre au "garde-a-eux"...


Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires