Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ArcelorMittal Annaba. Vers le dégraissage de 1 500 emplois ?
Zone Membre
Publicités

ArcelorMittal Annaba. Vers le dégraissage de 1 500 emplois ?

Publié le 24/09/2009

Une rumeur persistante faisant état d’une compression des effectifs qui concernerait 1 500 travailleurs a semé le trouble dans les milieux ouvriers du complexe ArcelorMittal d’El Hadjar (Annaba). On s’inquiète, on s’interroge et on essaye de s’assurer du bien-fondé de cette vraie-fausse information. On parle de mesures d’accompagnement pour des départs à la retraite anticipé, de compression «ciblée» qui toucherait certains services et pas d’autres et de départs volontaires avec à la clé une somme assez rondelette pour inciter les travailleurs à adhérer à cette formule.

Lors de notre déplacement hier au complexe sidérurgique, nous avons appris que cette rumeur est en partie vraie puisque la direction générale du complexe a instruit les directeurs des 32 unités et ateliers que compte le complexe de procéder à un recensement du personnel employé dans différents services n’influant pas sur le process de fabrication et susceptibles de faire l’objet de l’une des mesures proposées. Toutefois, les ouvriers travaillant dans la production ne seront pas du tout touchés parce que directement liés aux objectifs de production fixés. Ainsi, une partie du personnel affecté par exemple dans l’administration, les services commerciaux ou le nettoyage est la plus visée par ce dégraissage qui commence à se confirmer. Au cours de ce «repérage» fait dans la discrétion, les quelque 7 200 travailleurs du complexe s’en sont trouvés démoralisés et démobilisés, ce qui a influé négativement sur la production. Pourtant, la compression des effectifs avait été tranchée lors de la grève du 6 juillet 2009 par le nouveau syndicat qui ne voulait pas, comme stipulé dans la déclaration de son secrétaire général, d’«une vente concomitante liant l’augmentation des salaires à la compression des effectifs». Le syndicat avait exigé comme préalable à toute négociation la suppression de ce point (dégraissage des effectifs), ce qui fut accepté par la direction. En relançant la question, les responsables de l’usine ont déstabilisé l’ensemble des travailleurs mobilisés autour du business-plan de l’année 2009.

La réaction du syndicat ne s’est pas fait attendre et une déclaration (dont une copie a été adressée à notre rédaction régionale),  signée conjointement par M. Smaïn Kouadria, secrétaire général du syndicat ArcelorMittal, et M. A. Bourai, président du comité de participation de l’entreprise, a été diffusée hier dans l’ensemble des unités et ateliers du complexe. Ladite déclaration dénonce les agissements de l’administration et menace de recourir à tous les moyens légaux pour contrecarrer cette action jugée inacceptable. La déclaration insiste sur le fait que la position du syndicat  «n’a pas changé d’un iota : toute idée de compression d’effectifs même appelée ‘‘départ volontaire’’ est catégoriquement rejetée.»  Le secrétaire général du syndicat appelle les travailleurs à la vigilance et à la mobilisation et à être à l’écoute des délégués du personnel pour répondre à leur appel à tout moment et en toutes circonstances.
 
Le secrétaire général, que nous avons rencontré lors de notre déplacement, a déclaré que, tant qu’il est à la tête du syndicat, il n’y aura jamais de compression des effectifs, la question pour lui étant évacuée. «Ce sur quoi nous travaillons aujourd’hui est la mise en application de l’accord signé avec l’employeur le 7 juillet dernier, la revalorisation des métiers, l’organigramme et bien d’autres points.»

Mohamed Rahmani [la tribune - 24-09-2009]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Promotions immobilières : 240 souscripteurs mis sur la paille à “Va
Actualité suivante »
Arcelormittal Annaba. Le plan social maintenu, mais applicable après 2010

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires