Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Crime organisé : 124 affaires de drogue traitées
Zone Membre
Publicités

Annaba. Crime organisé : 124 affaires de drogue traitées

Publié le 31/01/2010

L’année 2009 aura été marquée par un recul de la criminalité dans la wilaya de Annaba. C’est ce qu’a déclaré le patron du groupement de la gendarmerie nationale lors d’un point de presse dont l’objet est la présentation du bilan d’activité annuel.

Le plan de lutte contre le phénomène, conçu sur la base de l’analyse des données de 2008, aura été sanctionné par des résultats probants aussi bien concernant la réduction de certaines formes de criminalité que celle des accidents de la route. Pour 2010, la gendarmerie nationale entend prendre les dispositions nécessaires pour freiner l’évolution de la criminalité. C’est ainsi que durant 2009, les éléments de ce corps ont eu à traiter 1 281 crimes et délits qui ont diminué de 05,04%, comparativement à l’année 2008. Les statistiques communiquées montrent que les crimes et délits contre les personnes occupent le premier rang avec plus de 49%, suivis par ceux perpétrés contre les biens avec un taux de plus de 29%. Les affaires de mœurs viennent en troisième position avec près de 15% ; 254 cas de coups et blessures, 244 vols et tentatives de vol ainsi que 175 cas d’atteinte aux mœurs constituent l’essentiel des affaires traitées. Les statistiques mettent aussi en exergue la recrudescence des vols de voitures, notamment en milieu urbain.

Durant 2009, ce sont 122 véhicules qui ont été volés. Les crimes et délits restent l’apanage du sexe masculin avec plus de 86%. Les 13% de cas impliquant des femmes sont à intégrer au registre des crimes et délits familiaux. La plupart, soit 552%, des personnes impliquées ont entre 18 et 28 ans. Les auteurs des forfaits se recrutent à l’évidence parmi les jeunes chômeurs avec plus de 53%. Les éléments de la gendarmerie en déduisent d’ailleurs que le chômage constitue un facteur déterminant dans le développement de la criminalité. En matière de lutte contre le crime organisé, les statistiques démontrent que le phénomène est à la hausse comparativement à 2008. Au total, 16 affaires viennent gonfler les chiffres de 2008 pour les porter de 72 à 88. Durant 2009, les mêmes services ont arrêté 124 personnes impliquées dans 75 affaires de drogue dont 71 ont été écrouées.

Arezki Saouli [EL WATAN - 31-01-2010]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Phénomène des harragas : Les ONG s’impliquent dans le débat
Actualité suivante »
Annaba. El-Bouni : 8 000 places pédagogiques en réalisation

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires