Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Recrudescence de la délinquance : 110 personnes écrouées en...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Recrudescence de la délinquance : 110 personnes écrouées en juillet

Publié le 09/08/2012

Police AnnabaCent dix personnes ont été placées sous mandat de dépôt, indique le bilan de juillet 2012 de la sûreté de wilaya de Annaba. Ce résultat est le fruit de 3403 opérations menées par les différents services à travers les 12 communes de la wilaya.

Cependant, force est de constater que les habitants de Annaba souffrent énormément de la recrudescence de l’insécurité urbaine. En effet, il ne se passe pas un jour sans que la cité Sidi Achour ne soit perturbée par des agressions,  cambriolages, vols ou encore bagarres entre gangs à l’arme blanche. Ainsi, samedi dernier, cette nouvelle cité qui abrite les logements de 5 policiers, dont un inspecteur au 13ème arrondissement, a été le théâtre d’un cambriolage en pleine journée, précisément dans un F3 sis à la promotion Amine.

La veille vers 23h, sur la placette de la cité, c’est une bataille rangée entre bandes qui a «animé» la soirée où les armes blanches de toutes les dimensions ont été utilisées. Les multiples appels des citoyens et de l’association de quartier aux numéros 17 et 1548, ont été vains. «Jeudi, au bâtiment W37, c’est une vieille dame qui a été agressée par un délinquant dans l’ascenseur de l’immeuble de 16 étages. Sans défense, elle a été détroussée de tous ses biens», déplore le président de l’association de quartier.

La situation est similaire dans plusieurs autres cités de la ville. Il en est ainsi de la cité Didouche Mourad (Ex-Lauriers Roses) où, chaque jour, les habitants ont droit à un règlement de compte. Et ils sont nombreux dans cette cité où la drogue et les psychotropes se vendent au vu et au su de tout le monde. Une heure avant la rupture du jeûne, un véritable défilé s’organise devant les bâtiments des cités (CRS, Carré et Chouk), où les toxicomanes et autres dealers effectuent leurs transactions sans gêne.

Le même topo est constaté à la cité des Tours Belvédère, de La Vieille ville, du 8 Mai 1945 et du 11 Décembre 1961. Loués à plus d’un titre, les efforts de la sûreté de wilaya  sont d’un apport considérable à la sécurité des biens et des personnes. La multiplication des contrôles permettent de diminuer l’impact de la délinquance, estiment les citoyens. En effet, cette opération a permis durant le mois dernier d’arrêter 25 personnes qui étaient recherchées, 32 pour port d’armes prohibées et 41 pour détention et usage de stupéfiants et de psychotropes.

Leïla Azzouz [EL WATAN 09-08-2012]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Saisie de 500 g de corail
Actualité suivante »
Annaba. La filière tomate appelée à se structurer

Les Commentaires

Les Ètat Unis d'Amérique ne sont pas un pays que je porte directement dans mon coeur. Mais je dois reconnaître et louer l'effort qu'ils mènent en permanence dans leur lutte sans merci contre la délinquence, la drogue, et la violence dans toutes ses formes. Sur ce point nous devons les imiter et apprendre de leurs expériences.
Biensûr les raisons de cette recrudescence de la violence dans notre pays sont multiples et sont surtout liées à l'incompétence et l'incurie de ceux qui nous gouvernent et leur prédécésseurs: Échec dans la politique de l'emploi, donc la non résorption du chômage. Échec dans l'éducation. Beaucoup quittent l'école trop tôt et pour ceux qui continuent le niveau n'est pas non plus très réjouissant. Insuccès également dans la politique du logement. Revers aussi de la politique de la ville. Échec dans la politique sociale etc...Tout ceci constitue évidemment un cocktail plus qu'explosif d'où la violence que nous vivons chaque jour. Mais cela ne doit pas être une excuse pour tolérer cette situation d'insécurité. Ajouter le mal au mal n'est pas une solution. Ca ne fait qu'empirer les choses et les rendre encore plus difficiles. Et ce sont les plus vulnérables d'entre nous qui souffrirons le plus. Donc le combat contre l'insécurité doit se poursuivre avec fermeté et sans relâche. Nous avons déjà assez de problèmes comme ca, pour encore endosser d'autres qui finirons par nous faire ramper sur quatre pattes.
A l'expl de ntre pays, 1 Boutef inexistant, 1 gouvermnt devant la TV regarder ls JO, ls flics o service ds tchipettes, ls trotoires entre ls mains ds bandits et ds delinkants, la rue occupee pr ls grevistes et ls emeutiers. Ki voulez-vs va s'occuper du povre citoyen en c mois de corruption. L’insecurite est devenue 1 phenomene kuasi permannt a la Coquette et dans ttes ns villes.
De ns jours, prske partt, sans gene et sans crainte, ls bandits agissent,... et a visage decouvert mine fadlek! Ls malfrats operent com s’ils ont ds complices bien places dans ls banks, dans ls souks et dans ls marches ki lr refilent ds informations pertinentes sr ls prsnes k'il fo aggresser et ls maisons a cambrioler. Sinon koment lrs interventions c deroulent de facon intelligente et opportune.
Certains flics et agents administratifs ont l'air honnete, mais qd ils vs serrent la main, vs avez interet a recompter vs doigts!
L'otre prob, ts ns flics st devenus ripoux, ils acceptent ds gros-&-ptits cados ou ds faveurs en nature de truands. C com a la rue Gambetta, a la wilaya ou a la baladia, si vs acceptez 1 cado sachez k'1 jour ou l'otre on va vs demandez 1 service en retour. Le prob est, ns agents administratifs & ns flics savent-ils resister?
Donc si vs voulez cracher sr qlq chose d'insecurite urbaine, faites-le +tot sr ls flics, ls elus, ls politics ki agissent com ds delinkants ki ne respectent ps la justice, ils ont l'impunite et l'appui de lr hierarchie pr couvrir lrs betises, lrs indics et lrs copains voyous, ils ont ossi 1 otre sorte de loi, c'le du + fort ki c moke ds lois de ntre pays, c'le ke ls delinkants applikent et connaissent.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires