Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: La voie Annaba-Berrahal de nouveau dans l’obscurité
Zone Membre
Publicités

Annaba: La voie Annaba-Berrahal de nouveau dans l’obscurité

Publié le 17/03/2013
Alors que les agressions sont quotidiennement signalées par des usagers:  La RN 44, voie à grande circulation, reliant Annaba à Berrahal continue de souffrir aussi bien en matière de sécurité que d’éclairage public, voire même de la qualité des travaux d’assainissement et de réfection du tronçon Annaba-Berrahal, achevés récemment et qui se sont avérés un véritable fiasco, d’ailleurs ciblés par une équipe d’enquêteurs, dépêchée d’Alger et dont on ignore encore les résultats.  Malgré les arrestations opérées et le pressing en permanence des services de la gendarmerie nationale, les bandes de «pirates» de la route continuent de mener la vie dure aux usagers et pratiquement chaque jour un véhicule a son lot de désagréments. En effet, l’obscurité aidant, en raison des nombreuses pannes sur le réseau de l’éclairage public, les malfrats profitent de la situation pour s’attaquer à des usagers, surtout qui osent marquer un arrêt à la sortie de Kherraza et jusqu’à la localité d’Oued-Zied en passant par le sinistre quartier d’Oued-Nil. Mis en service depuis près d’une année, l’éclairage public de cette voie est de nouveau à l’arrêt depuis déjà plusieurs jours, au grand dam des usagers. Continuellement en difficulté en raison des pannes incessantes, ce réseau demande déjà à être totalement rénové, car son installation a été exécutée à la hâte par une entreprise qui serait loin de répondre aux critères requis, estiment des sources qualifiées qui affirment que son arrêt était d’ailleurs prévisible. En effet, depuis son lancement en été 2011, beaucoup d’observateurs ont dénoncé l’exécution de ce projet, d’un coût avoisinant les 90 millions de dinars, qui a été déjà entaché de plusieurs anomalies à l’exemple des tranchées réalisées à maints endroits de la voie pour faire passer les fils électriques au niveau du parapet, en l’absence d’un contrôle strict, et en permanence, des services des équipements publics. Ces travaux, laissés à l’abandon sans être restaurés, ont causé de nombreux accidents de la circulation, fort heureusement sans faire de victimes, contrairement aux dégâts matériels. A cela, il faut surtout ajouter que le produit utilisé pour la circonstance, semblerait être de mauvaise qualité par rapport à celui installé dans les avenues et grandes artères de Annaba, selon des spécialistes, lesquels avaient demandé carrément l’intervention de la wilaya pour corriger les erreurs avant qu’il ne soit trop tard. Aujourd’hui, usagers et habitants des lieux demandent aux autorités concernées de se pencher sérieusement sur ce problème, surtout en cette période hivernale ou généralement ce tronçon est inondé à chaque importante précipitation. Pour rappel, qualifié depuis des années par les autorités de la wilaya de Annaba de «défaillant», l’éclairage public s’est généralisé positivement et progressivement sur l’ensemble du réseau routier de la wilaya.

L'EST - 17/03/2013 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Département des sciences politiques - Des rumeurs sans fondements
Actualité suivante »
Annaba: Programme d’urgence pour l’installation de 150 transformateurs

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires