Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Egouts et gadoue à l’avant port
Zone Membre
Publicités

Annaba. Egouts et gadoue à l’avant port

Publié le 07/04/2007

Grogne et inquiétudes -  De puis des lustres, les habitants de l’avant-port, du côté des silos à blé et de la CGS Seybouse (l’entreprise des corps gras), dénoncent et se plaignaient de la situation déplorable qui prévaut au niveau de leur quartier. Notamment la négligence et la léthargie des services concernés alors que le problème de ces citoyens porte essentiellement sur la persistance d’un refoulement d’eaux usées, formant ainsi un perpétuel marécage de boue noirâtre et nauséabonde. Cette situation qui oblige les habitants à supporter les mauvaises odeurs, les moustiques et autres bêtes avec tout ce que cela suppose comme conséquences nocives sur leur santé, a été dénoncée, à maintes reprises aux autorités locales, en vain. « Nous n’avons jamais constaté, depuis le commencement de ce problème, une quelconque activité des services concernés», dénoncent certains habitants. Et d’ajouter «  c’est un vrai calvaire, c’est une souffrance quotidienne, nos responsables nous laissent vivre de la sorte, ils veulent nous voir tous atteints du choléra ou autre MTH ». A tout cela vient s’ajouter un autre tourment pour ces habitants, celui de l’évacuation des déchets liquides, chimiques et toxiques, de l’usine des Corps Gras Seybouse (CGS), spécialisée dans la production oléagineuse. En effet, cette usine procède, depuis quelques temps, à l’évacuation de ses déchets à l’extérieur, par tuyaux vers les bouches d’égouts de la chaussée à cause d’une évacuation interne défectueuse. Cela a donné, à l’extérieur, une inondation de liquides chimiques mélangée à l’eau de pluie de ces derniers jours. Sur ces points, le directeur de l’entreprise CGS la Belle, a indiqué que cela est due aux vents forts de ces derniers jours qui ont entraîné la marée, depuis le port proche, à refouler toute évacuation des déchets liquides. Ajoutant «  cette situation prend fin dès que le vent s’arrête mais cette évacuation n’a pas d’effets néfastes ».
L'est républicain > 07/04/07 > Toufik Ouazaa


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Colère chez les militants et cadres du FLN
Actualité suivante »
Annaba. Stade du 19 Mai: Vandalisme

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires