Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Derradji Redjem: Où sont passés les élus?
Zone Membre
Publicités

Annaba. Derradji Redjem: Où sont passés les élus?

Publié le 14/04/2007
Sidi-Amar / Derradji Redjem -   Cette question est mille fois posée par la population demeurant dans les localités de Derradji et Bergouga tant l’environnement est particulièrement mis à mal par l’usine sidérurgique Acelor-Mittal. Jusqu’à ce jour et malgré les articles de presse et les cris de détresse lancés par les représentants des associations de quartier, le complexe multi-national n’a pas encore installé les équipements destinés au recyclage des déchets et notamment des fumées toxiques qui empoisonnent la vie des banlieusards. Les habitants exposés quotidiennement à des nuages noirs de fumée qui cachent le ciel, se demandent s’il existe des lois pouvant protéger l’environnement de cette pollution et garantir l’harmonie de l’homme avec la nature. Déjà, les conséquences sont non négligeables sur la végétation et l’eau qui sont perpétuellement infectées par les émanations toxiques des hauts-fourneaux. La situation inquiète réellement les citoyens qui ne savent plus que faire pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur ce qu’ils endurent. Ailleurs, ce sont les écologistes qui agissent pour lutter contre les industries fortement polluantes et préserver le milieux des effets néfastes de la polluation. Dans le cas contraire, ce sont les pouvoirs publics qui imposent des clauses en ce sens, lorsqu’ils acceptent la privatisation des unités industrielles. Chez nous, la réglementation adaptée à la protection de l’environnement n’est pas encore admise dans les sphères de l’économie. Il convient de signaler que le progrès économique et social de nos jours devra non seulement refléter la croissance et la richesse mais surtout restituer le prix qu’il fait payer à la nature et à l’environnement. Enfin, face aux SOS de la population de Derradj et Bergouga, il serait urgent de mettre en place des organismes capables d’influer sur le cours des choses au niveau du complexe.
L'est républicain > 14/04/07 > Ahmed B.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Législatives - Abdallah Djaballah
Actualité suivante »
Annaba. Sidi Amar: 107 milliards pour l’éclairage

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires