Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Élections à la CCI Seybouse : Le président de la CGEA, cand...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Élections à la CCI Seybouse : Le président de la CGEA, candidat potentiel

Publié le 11/05/2014

C’est le branle-bas de combat au niveau de la Chambre de commerce et d’industrie, CCI Seybouse, de Annaba.

Les opérateurs économiques de la région, tous secteurs confondus, ont été appelés par le ministère du Commerce pour prendre part aux élections portant renouvellement des organes élus de la CCI, prévues le 10 mai courant. Vingt-cinq (25) représentants seront élus, qui, à leur tour, choisiront le président de la CCI. Dans ce cadre, la tutelle a procédé à une nouvelle répartition des sièges des assemblées générales des chambres de commerce et d’industrie dont neuf (9) pour l’industrie, sept (7) pour le bâtiment, cinq (5) pour le service et quatre (4) pour le secteur du commerce.

Limité à de simples actions commerciales, en majorité des expositions, des foires et des braderies, le secteur économique à Annaba n’a pas connu l’envolée attendue durant le dernier mandat de la CCI Seybouse. Membre à part entière dans la commission du Calpiref sous l’ex-wali Mohamed El Ghazi, la CCI n’a fait que valider les dégâts générés par des approbations de projets en majorité versés dans la promotion immobilière, sinon le secteur des services tels que les stations de carburant. D’autres projets économiques créateurs de richesses et d’emploi ont été tout simplement occultés au détriment de leurs jeunes initiateurs.

Autrefois pôle économique par excellence, Annaba mérite-elle ce sort ? Non, répond Tayeb Sahtouri, le président du bureau de la confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), de Annaba. Candidat potentiel pour la première fois à la présidence de cette institution, ce jeune ingénieur, qui assure également le poste de vice-président de l’APC du chef-lieu, compte donner un coup de pied dans la fourmilière. Pour ce faire, il a concocté un ambitieux programme à même, selon lui, de répondre aux attentes des opérateurs économiques particulièrement ceux qui se sentent marginalisés.

Cette nouvelle approche qui s’annonce logique et prometteuse, obéit à une nouvelle répartition des sièges dont l’objectif est de permettre à la Chambre de commerce et d’industrie de Annaba de prendre en charge toutes les missions qui leur sont dévolues. L’encouragement des industriels et des entrepreneurs tel que préconisé par la tutelle, fera, selon lui, de ces institutions de véritables espaces de concertation avec les pouvoirs publics, et un instrument efficace au service du développement de l’industrie et de la promotion de l’investissement. «Les opérateurs économiques de la région de Annaba sont conviés à participer en force à ces élections en tant qu’électeurs et/ou en tant que candidats dans les quatre catégories professionnelles», indique le candidat Tayeb Sahtouri qui avertit sur les conséquences de toute tentative de fraude dont l’administration pourrait en être l’auteur.

Gaidi Mohamed Faouzi [EL WATAN - 08-05-2014]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : Deux greffes rénales réalisées au CHU Ibn Rochd
Actualité suivante »
Annaba: TRAFIC DE CORAIL - 6 pêcheurs clandestins arrêtés

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires