Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Zone Membre
Publicités

Annaba Actualités

"Réflexion" Enquête : Haddad enfonce Ouyahia "Enquête : Haddad enfonce Ouyahia Enquête : Haddad enfonce Ouyahia Ils seront convoqués par la justice dans les prochains jours. Le magnat algérien du BTP, Ali Haddad, a cité plusieurs hauts fonctionnaires comme étant complices dans les dossiers de corruption et d’octroi d’indus avantages qui le concernent. De source sûre, Alg24 a appris qu’au moins un ancien Premier ministre et cinq anciens ministres ont été entendus récemment par les enquêteurs de la Gendarmerie nationale, sur la base des aveux faits par le patron de l’ETRHB Ali Haddad. Il s’agit, selon la source, de Ahmed... Lire la suite »
"Réflexion" "COMMISSION DES FINANCES DE L’APN : Les dépenses de l’APN sous la loupe des enquêteurs COMMISSION DES FINANCES DE L’APN : Les dépenses de l’APN sous la loupe des enquêteurs La crise à l’APN prend une nouvelle tournure. Ce jeudi, le président de la commission des finances et du budget a ouvert une enquête sur les dépenses de la chambre basse du Parlement en 2018. En effet, le président de la commission des finances et du budget a informé le SG du FLN et le président du groupe parlementaire du même parti sur cette enquête, qui survient alors que... Lire la suite »

"L'école des gourous"

Publié le 25/05/2019
"L Q O" 25/05/2019 Raïna Raïkoum : L'école des gourous par Ahmed Farrah "Ce que nous renvoie l'école algérienne est paradoxal et inquiétant à la fois. D'un côté, une jeunesse universitaire qui semblait léthargique, inconsciente et aucunement concernée par son destin qui se faisait sans elle, et son admirable sursaut qui a surpris tous ceux qui croyaient l'avoir définitivement bernée et poussée à l'exil et au repli sur soi. De l'autre, un archaïsme ancré dans les esprits de ceux qui ont une emprise, certaine, sur l'école et qui manipulent, dès avant l'âge de la scolarité, des générations d'enfants, face à... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Le Revenu" Economie Par Le Revenu Publié le 21/08/2018 à 19:18 - Mis à jour le 21/08/2018 à 19:18 "Le Venezuela en 2018, le Zimbabwe en 2008, et avant eux la Hongrie ou encore l'Allemagne : autant d'exemples «d'hyperinflation». Quelques explications de ce phénomène qui fait flamber les prix et multiplier les zéros sur les billets de banque. Comment l'inflation devient-elle galopante ? «En faisant marcher la planche à billets», répond Nicolas Véron, économiste du think tank européen Bruegel. A lire aussi Publié le 26/07/2018 Hyperinflation : les prix au Venezuela pourraient s'envoler de... 1.000.000% Publié le 20/07/2018 Paiement :... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie patriotique"mai 15, 2019 - 1:48 Fatiha "Le président de la Cour des comptes : «Nous n’avons pas respecté la loi !», Abdelkader Benmarouf, président de la Cour des comptes. New Press Par Mounir Serraï − Abdelkader Benmarouf, président de la Cour des comptes, avoue que cette institution qu’il dirige depuis 1995 a fonctionné pendant de très longues années en infraction à l’article 16 du décret de sa création, relatif à la publication de ses rapports annuels afin qu’ils soient consultables et accessibles au grand public. Intervenant sur les ondes de la Chaîne III, M. Benmarouf affirme que la Cour... Lire la suite »
6 commentaires - Voir | Rédiger
"L J I" 24 mai 2019 |  21:11 "Annaba : 14e manifestation contre le système, Nabil Chaoui La mobilisation reste intacte. Pour ce quatorzième vendredi encore, une marche imposante de la population d’Annaba contre le régime en place a eu lieu ce vendredi sur et aux alentours du Cours de la Révolution. Les manifestants scandaient les mêmes slogans des dernières semaines, mais cette fois-ci avec, sur la prochaine échéance électorale du 4 juillet prochain qualifiée de « la honte du système » qui veut perdurer et, de l’autre côté, du danger de la prise du pouvoir par les militaires... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Le Provincial" Sadouki Soufiane 22/05/2019 "Effondrement d’une bâtisse à la Vieille Ville : Les autorités locales brillent par leur absence, La Vieille Ville d’Annaba a été récemment sujette à un énième effondrement d’une vieille bâtisse. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer cette fois encore, la fois de trop pour les habitants de la Vieille Ville d’Annaba, qui ont bloqué le boulevard Victor Hugo en face de l‘hôtel Sheraton, afin d’attirer l’attention des autorités qui, jusqu’à présent, ne se sont pas prononcés sur cet incident qui aurait pu causer des morts. L’heure est grave ! Quand une catastrophe manque de... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Algérie Focus" Par Massinissa Mansour - 23 mai 2019 "Justice / Il encourt une peine allant de dix jusqu’à vingt ans de prison, Enfant terrible du système il a été ministre et Premier ministre, à plusieurs reprises. Il s’était lui-même infligé le surnom d’ « homme des sales besognes » en l’assumant pleinement. Aujourd’hui , les besognes exécutées se retournent contre lui et l’homme encourt entre dix et vingt ans de prison. Accusé d’avoir « bénéficié d’avantages non justifiés dans le domaine des marchés publics, d’avoir tiré profit de l’influence d’agents publics, d’avoir bénéficié indûment d’avantages fonciers et de financement... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie Focus"Par Massinissa Mansour - "23 mai 2019 Annaba / Le wali annule un iftar djamaï pour la seule raison que Bouchachi, Badi et Ben Larbi y étaient conviés, Le wali d’Annaba a annulé, à la dernière minute, une autorisation accordée aux citoyens pour organiser une rupture du jeûne collective « iftar djamaï ». La raison peut paraître surprenante pour ceux qui la perçoivent en dehors des réflexes habituels du régime. Le motif de cette annulation n’est autre que celui de la présence des avocats et militants des droits de l’homme Mostefa Bouchachi, Abdelhgani Badi et le militant Samir Ben... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie Part" la rédaction 23/05/2019 "« Les Algériens sans frontières » : ce collectif qui traque l’argent détourné par le clan Bouteflika, "Ils se font appeler « les Algériens sans frontières ». Un collectif international réunissant des avocats, des médecins, des ingénieurs ou encore des artistes s’est donné une mission : retrouver et geler les avoirs détournés par le clan Bouteflika. Des avoirs qui seraient dissimulés dans des banques suisses et dans de nombreux autres pays. Cette bataille de longue haleine connaît un nouvel élan depuis la démission d’Albdelaziz Bouteflika début avril. En Suisse, elle est menée par l’avocat Lachemi... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie Focus" avec Ouleds El Web "Scandale / L’ancien ministre Boudjema Talaï éclaboussé par une affaire de détournement de fonds, L’ancien ministre Boudjema Talaï est au centre d’un scandale financier aux répercussions néfastes sur la sécurité alimentaire du pays. Il s’agit d’un projet lancé en 2013 pour la construction de 39 silos à graines et céréales répartis à travers le territoire national. L’objectif de ce projet est de garantir une capacité de stockage de six mois d’approvisionnement alors qu’elle n’est que de quelques jours actuellement. L’entreprise publique Batimetal, avait fait un joint-venture avec un partenaire français pour créer la Baticilo,... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Le Matin d'Algérie"avec Ouleds el Web "Mohamed Bedjaoui au centre d'un nouveau scandale, Décidément Mohamed Bedjaoui traine les casseroles à n'en plus pouvoir. Au scandale Sonatrach qui l'avait éclaboussé, le voilà au centre d'une affaire de plagiat de thèse. Après l’affaire de Sonatrach, une nouvelle affaire qui met en doute l’intégrité et la notoriété scientifique de Mohamed Bedjaoui vient d’être déclenchée en France. D’ailleurs, l’universitaire Jean Noel darde met en lumière "La distraction de Mohamed Bedjaoui – "professeur, expert international", notamment ancien ministre algérien de la justice (1964-1970), ancien Président de la Cour internationale de justice de la Haye (1994-1997),... Lire la suite »
"Ouleds el Web" Enquête exclusive. Annaba : "Tliba viole toutes les lois pour s’offrir deux villas pieds dans l’eau,  Deux villas pieds dans l’eau ont été construites par le célèbre député Baha Eddine Tliba dans la zone Cap de Garde-Annaba. Selon nos investigations, ces villas ont été construites sur des assiettes foncières destinées au développement de projets touristiques. Il s’agit d’une zone classée Zone d’Expansion Touristique. Elle est située entre la mer et un phare qui marque la fin de la fameuse corniche d’Annaba. Quasiment vierge, on trouve quelques habitations vétustes ainsi que moins de dix maisons individuelles datant... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger

"Les colères algériennes"

Publié le 23/05/2019
"L Q O"par Kamal Guerroua 23/05/2019 Raïna Raïkoum : "Les colères algériennes, Imprévisible, la grande vague des colères citoyennes qui submerge, à présent, les arcanes du régime est sans commune mesure avec le passé récent du pays, caractérisé généralement par la multiplication d'émeutes sociales sporadiques, teintées de violences et sans grande incidence politique. La société entend tout nettoyer et récupérer les clés de la maison, indûment saisies par une poignée de politicards opportunistes depuis l'indépendance. Mais une question revient avec insistance sur toutes les bouches : où trouver la bonne personne pour incarner les espoirs de la nation, dans ce... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"L Q O" par Kamel DAOUD 23/05/2019 "Louisa ou les escaliers qui montent en descendant, Pourquoi l’emprisonnement de Louisa Hanoun choque tant les Algériens ? Parce que c’est une femme. La société reste patriarcale, misogyne et avec la vertu née de ce vice : on ne «touche» pas aux femmes, c’est à dire on ne les met pas en prison. C’est une «affaire d’hommes» que la prison. Surtout l’emprisonnement politique. Les images de cette femme gravissant le tapis gris des escaliers du tribunal, comme lassée, fatiguée, sont les images de trop. Elles sont indignes et insultant en nous une sorte... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Réflexion"Dimanche 12 Mai 2019 - 19:10 "L’homme au Marlboro, devient wali, L’homme à la cigarette Marlboro, ou l’ancien secrétaire général de la wilaya, en tenue de Django, avait bien joué son rôle de médiateur entre les Saïd, les Ouyahia et les Hamel, pour servir les siens pour être enfin bien servi ! Et du coup, une année secrétaire général, il devient wali d’une grande wilaya ! Mr Hadjadj, à la version d’Al-Hadjadj Ben Yousef, avait décapité par son épée le foncier de Mostaganem, et blanchi toutes les transactions irrégulières commises par tous les responsables (anciens et actuels) de l’agence foncière... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Réflexion" Nadine Mercredi 22 Mai 2019 - 19:43 CITES DANS DES ENQUETES DE CORRUPTION : Vers la levée de l’immunité de Ghoul, Chiheb et Saida Bounab, CITES DANS DES ENQUETES DE CORRUPTION : Vers la levée de l’immunité de Ghoul, Chiheb et Saida Bounab CITES DANS DES ENQUETES DE CORRUPTION : Vers la levée de l’immunité de Ghoul, Chiheb et Saida Bounab Le ministère de la Justice a saisi le Conseil de la nation et l’Assemblée populaire nationale sur trois dossiers de levée de l’immunité parlementaire, selon ALG24 qui rapporte l’information de source dite sûre. Selon la source, la Justice... Lire la suite »
"Ouleds el bahja"DETOURNEMENT DE PLUS DE 706 MILLIARDS DE CENTIMES DANS LE SECTEUR DE LA SOLIDARITE : Ould Abbès et Barkat tout proches de la prison , Ould Abbès et Barkat tout proches de la prison Plus de 706 milliards de centimes auraient été détournés dans le secteur de la Solidarité nationale en 15 ans, selon Dzaïr News. Cet argent a été affecté à des associations et ONG, fondées ou présidées par Djamel Ould Abbès alors qu’il était à la tête de ce ministère, ainsi qu’à des conventions illégales signées par Saïd Barkat. Selon la source, ces pratiques ont eu... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger

"Gruyère dans la tapette"

Publié le 22/05/2019
"Ouleds el web ne savent d'où donner la tête" ORAN : Enquête sur les ventes douteuses de centres de vacances, Une commission ministérielle à pieds d'œuvre à Ain El Turck et enquête déjà sur les transactions douteuses des 13 centres de vacances sur les 16 existants. L’un de ces derniers, le centre de vacances de la CNAS d’Oran d’une superficie de 19.000 mètres carrés a été cédé à 1,8 milliard de centimes ! ORAN : Enquête sur les ventes douteuses de centres de vacances ORAN : Enquête sur les ventes douteuses de centres de vacances Le ministère de l’intérieur vient... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"REFLEXION OULED EL WEB"Mercredi 22 Mai 2019 LES TRAVAILLEURS DE L’ET ORAN DENONCENT : Des bus de Tahkout loués à 17.000 DA/jour ! LES TRAVAILLEURS DE L’ET ORAN DENONCENT : Des bus de Tahkout loués à 17.000 DA/jour ! Les travailleurs de l’entreprise des transports d’Oran observent une grève et demandent l'ouverture d'une enquête sur la location des bus de l’entreprise. Ces derniers affirment que 160 bus de Tahkout sous contrat de prestation de service avec l'ETO pour un montant exorbitant de 17.000 dinars / jour contre une recette qui ne dépasse guère les 7000 dinars/ jour ! Ils réclament... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Sud Horizons"Après les aveux du président de l’USM Annaba sur l’achat de matches, la LFP porte plainte, La Ligue de Football professionnel (LFP) n’a pas tardé à réagir aux graves révélations faites par Zaim Abdelbasset, le président de l’USM Annaba, portant sur la corruption et arrangement de matchs ayant permis à son équipe l’accession en Ligue 2 Mobilis, la saison dernière. La LFP a annoncé, lundi dernier au soir, soit au lendemain des révélations du président de l’USMAn, avoir introduit une action en justice contre le patron du club annabi et s’être constituée partie civile dans cette affaire. Du coup,... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"DZBALLON" "Le président de l’USM Annaba reconnait avoir acheter des matchs, Le premier dirigeant de l’USM Annaba Abdelbasset Zaïm a déclaré sur une chaine de télévision algérienne avoir acheté des matchs pour accéder en Ligue 2. Il a expliqué avoir dépensé l’équivalent de 7 milliards de centimes (entre 350 000 et 500 000 €) pour assurer l’accession de l’USM Annaba la saison dernière après quatre saisons en division nationale amateur sur El Heddaf. «Je peux vous assurer que si l’AS Khroub ou l’USM Khenchela accèdent en Ligue 2, c’est qu’ils auront acheté les matchs. Je jure devant dieu qu’il est... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"REFLEXION" Ismain Dimanche 19 Mai 2019 - 18:31"DETOURNEMENT DE TERRES AGRICOLES : 58000 hectares retirés à Haddad et Tahkout, DETOURNEMENT DE TERRES AGRICOLES : 58000 hectares retirés à Haddad et Tahkout L’Office national des terres agricoles (ONTA) d’El Bayadh vient de retirer la concession de 58.000 hectares de terres agricoles aux deux hommes d’affaires Ali Haddad et Bilel Tahkout. Cette décision a été prise dans le cadre des enquêtes liées à la lutte contre la corruption qui cible les hommes d’affaires et les responsables de l’État algérien. DETOURNEMENT DE TERRES AGRICOLES : 58000 hectares retirés à Haddad et Tahkout DETOURNEMENT... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"REFLEXION" Réflexion Mardi 21 Mai 2019 - 18:50 "Bouchouareb choisit l’asile au Liban, Le quotidien Liberté a rapporté, dans son édition d’hier, que les enquêteurs de la Gendarmerie nationale ont adressé à l’ex-ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb, une deuxième convocation pour l’inciter à se présenter devant la section de recherche de Bab Jdid (SRGN) d’Alger. Selon des sources proches du dossier, M. Bouchouareb, informé de sa première convocation, se trouve actuellement à l’étranger et tente d’échapper à la justice algérienne en choisissant le sol libanais, sachant qu’aucune convention d’extradition n’a été signée entre l’Algérie et ce pays, dans le cadre... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Aït Smail" 22/05/2019 "Comme à l’accoutumée, à chaque mois de carême, les membres de la dynamique association Tighri marquent leur présence sur le terrain et confirment leur soutien à tous les malades qu’elle a dénombrés dans la commune montagneuse d’Aït Smail, située à environ 65 km au sud-est de la wilaya de Bejaia. En effet, donnant suite à l’opération de mars dernier, où pas moins de 40 kits alimentaires avaient été distribués en collaboration avec l’association Main Tendue de Béjaïa, l’association pour handicapés et malades chroniques Tighri, de la commune précitée, a donc procédé cette semaine à la distribution de... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Ouleds El Web" 22/05/2019 El Watan Dans cet entretien, l’expert économique Smail Lalmas dresse un constat des plus critiques sur la situation du pays. Il préconise un véritable hirak économique afin de balayer les dégâts causés par une gestion aventureuse et maffieuse de l’économie nationale. Il estime que «le gouvernement actuel représente un danger supplémentaire qui risquerait, à coup sûr, d’aggraver la situation». – Tout le monde s’accorde sur l’urgence d’une transition politique. Qu’en est-il de la transition économique ? Ces deux chantiers doivent-ils s’opérer ensemble et à la même cadence ? Cela me ramène à la question qui remonte... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Ouleds el Web" 22 mai 2019 à 10 h 25 min Une famille dans un gourbi survit avec 10 000 DA par mois,  Dans cet entretien, l’expert économique Smail Lalmas dresse un constat des plus critiques sur la situation du pays. Il préconise un véritable hirak économique afin de balayer les dégâts causés par une gestion aventureuse et maffieuse de l’économie nationale. Il estime que «le gouvernement actuel représente un danger supplémentaire qui risquerait, à coup sûr, d’aggraver la situation». – Tout le monde s’accorde sur l’urgence d’une transition politique. Qu’en est-il de la transition économique ? Ces deux... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"ALGERIE PART"Par Abdou Semmar - 21/05/2019 Ouyahia Sellal, Amar Tou, Necib et Amara Benyounès à partir d’aujourd’hui devant la Cour Suprême, Les enquêtes contre la corruption et les malversations financières des hauts responsables politiques algériens s’accélèrent. A partir d’aujourd’hui mardi, plusieurs anciens ministres et premiers-ministres seront convoqués et entendus par des juges spécialisés à la Cour Suprême, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. Les personnalités qui devront passer à la Cour Suprême représentent un poids très lourd de la scène politique algérienne. En effet, il s’agit d’Ahmed Ouyahia, l’ex-Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ex-premier ministre, Amara Benyounes, ex-ministre ayant dirigé plusieurs... Lire la suite »
"L'ECHO DE JIJEL" par El Watan "Affaires de Corruption Saïd Bouteflika est-il impliqué ?, Durant des années, Alstom et General Electric, entre autres groupes étrangers, ont été favorisés par les plus hautes autorités du pays. Si Chakib Khelil n’a pas été inquiété jusqu’ici, c’est parce qu’il risquerait de révéler l’implication du frère et conseiller du Président dans ces affaires, estiment nos sources. Jamais l’Algérie n’a été aussi menacée dans son existence que ces dernières années, en raison de sa rente pétrolière. La mauvaise gouvernance, la corruption et les intérêts politico-politiciens ont fini par la livrer à l’ancienne puissance coloniale et... Lire la suite »
"L'ECHO DE JIJEL" par A bdelatif "BelkaïmAutoroute Est-Ouest, Ghoul a perçu des pots-de-vin, ● Une commission de trente millions de dollars pour un intermédiaire entre les Chinois et le ministère de Ghoul. ● Le procès de l’Autoroute Est-Ouest nécessite des mandats d’amener à l’encontre des responsables japonais et chinois en fuite. ● La réalisation du projet devait se faire selon le principe « Pétrole contre Autoroute », n’était l’interférence de Chakib Khelil. ● Melzi, directeur de la résidence d’Etat a joué les intermédiaires entre protagonistes de l’affaire. ● L’argent des commissions a servi au paiement des concerts de Cheb Khaled... Lire la suite »
"AMONOS DZ" source Hani Abdi : www.algerie patriotique "La vraie histoire d’Amar Saïdani ou le parcours d’un danseur populaire devenu homme d’Etat: l est l’homme politique dont on parle le plus. Secrétaire général du FLN, il est devenu le personnage le plus détesté ou craint de la classe politique. Mais que sait-on réellement de lui ? Qui est-il vraiment ? Mis à part quelques éléments biographiques épars, la presse nationale et les observateurs ignorent tout du passé d’Amar Saïdani. ****************** vous livre sa véritable histoire. Amar Saïdani, c’est tout avant tout l’histoire d’un grand malentendu et d’une falsification. Car si... Lire la suite »
"ALGERIE FOCUS" Elyas Nour "Saidani propriétaire de deux appartements à Paris et d’un compte de 300 millions d’euros, Les scandales rattrapent apparemment le secrétaire général du FLN (Front de libération national), Amar Saidani. Le journaliste français Nicolas Beau a révélé, aujourd’hui 15 avril, sur le site Internet «Mondafrique» que celui-ci est propriétaire de deux appartements à Paris, la capitale française, dont l’un est situé dans un quartier très chic, et d’un compte bancaire faramineux. «Juste après sa désignation à la tête du FLN en septembre dernier, Saidani est venu à Paris pour dissimuler sa fortune : deux grands appartements parisiens,... Lire la suite »
"Ouleds El Bahja"Par Abdou Semmar - 21/05/2017 "Enquête exclusive. Annaba : Tliba viole toutes les lois pour s’offrir deux villas pieds dans l’eau, Deux villas pieds dans l’eau ont été construites par le célèbre député Baha Eddine Tliba dans la zone Cap de Garde-Annaba. Selon nos investigations, ces villas ont été construites sur des assiettes foncières destinées au développement de projets touristiques. Il s’agit d’une zone classée Zone d’Expansion Touristique. Elle est située entre la mer et un phare qui marque la fin de la fameuse corniche d’Annaba. Quasiment vierge, on trouve quelques habitations vétustes ainsi que moins de dix... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"LE 360"Par Ziad Alami le 23/05/2017 à 13h27 "Un ancien ministre algérien prédit l’effondrement de l’Algérie en 2019, Une nouvelle sinistre prédiction de l’effondrement du régime algérien à l’horizon 2019, établie cette fois par l’ancien ministre au Trésor, Ali Benouari. Il explique comment le président Bouteflika a réuni tous les ingrédients d’un chaos total en Algérie. «Attention à ce qui se passe en Algérie! Ce grand pays, le plus grand d’Afrique et du monde arabe, est menacé d’effondrement, dans l’indifférence générale». L’alerte n’émane pas cette fois d’une quelconque «partie ennemie», elle n’est donc pas l’oeuvre d’un «complot extérieur», comme le... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Ouleds el bahja" 18/05/2019 "Annaba demander l’ouverture d’une enquête sur les fils du général-major Gaïd Salah...- 2019.05, Des citoyens de la ville de Annaba ont adressé une lettre ouverte au procureur de la République afin de demander l’ouverture d’une enquête sur les fils du général-major Gaïd Salah, ainsi que du député Baha Eddine Tliba. Ils accusent ces derniers de dilapidation de biens publics, ainsi que d’abus de toutes sortes".
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L Q O" 18/05/2019 " Corruption et dilapidation de deniers publics: Des ex-Premiers ministres, des ex-ministres et d'anciens walis entendus par la justice par Moncef Wafi Le tribunal de Sidi M'hamed à Alger a vécu, ce jeudi, une journée spéciale avec le défilé de plusieurs anciens ministres et hauts responsables convoqués devant le procureur de la République pour être entendus dans le « dossier Ali Haddad ». Parmi les personnalités politiques convoquées, deux ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, des anciens ministres, Karim Djoudi (Finances), Amara Benyounes (Commerce), Amar Tou (Santé, Transports) et Abdelghani Zaalane (Travaux publics et Transports)... Lire la suite »
7 commentaires - Voir | Rédiger
"L S A"Publié par Maâmar Farah le 16.05.2019 , 11h00 "La sale histoire de l'argent sale, Nous avons toujours écrit que les fameuses décisions suivies aussitôt de surprenantes contre-décisions, marque de fabrique des dernières années de Bouteflika, ainsi que le flou idéologique entourant les grands axes économiques ballottés parfois d'un extrême à l'autre et les mystérieux "dégommages" succédant aux nominations, n'étaient guère le signe d'un flottement au sommet du pouvoir, ni une preuve de sénilité de son chef mais bel et bien la preuve que des forces contraires s'affrontaient autour des décisions fondamentales engageant l'économie nationale. Nous n'avons jamais gobé... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger

"Chez Dieu, mais sur terre !"

Publié le 18/05/2019
"L S A" Publié par Hakim Laâlam le 16.05.2019 , 11h00 Chez Dieu, mais sur terre !, "Ould Abbès a prévenu le juge : «Je ne répondrai aux questions qu’en allemand !» Ce à quoi le juge aurait rétorqué… … « Nous zafon les moyens de fou faire parler, Herr Doktor » ! Plus tu lis les révélations qui fusent de partout, plus tu te dis « est-ce que les leaders des partis islamistes faisaient autre chose de leurs journées que de les passer dans la maison de Toufik ou sous le bureau de Saïd» ?! Visiblement, et y’a même... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L S A" Publié par Abla Chérif le 16.05.2019 , 11h00" L’EX-WALI D’ALGER IMPLIQUÉ DANS DES AFFAIRES DE CORRUPTION ?, Zoukh, ce matin chez le juge      Les affaires découlant de l’opération anti-corruption déclenchée depuis la démission de Abdelaziz Bouteflika se poursuivent. Aujourd’hui, c’est au tour de l’ancien wali d’Alger, son fils ainsi que du fils de l’ex-Premier ministre de comparaître devant le juge d’instruction du tribunal de Abane-Ramdane. Abla Chérif - Alger (Le Soir) - Des rumeurs annonçant la programmation de ces dossiers circulent depuis plusieurs jours déjà et elles ont été annoncées hier de... Lire la suite »
"LIBERTE"Par Farid BELGACEM le 16-05-2019 11:00 l’ex-ministre de l’industrie soupçonné de faits de corruption, Bouchouareb bientôt entendu par les enquêteurs Abdeslam Bouchouareb, ex-ministre de l’Industrie et des Mines. © Liberté Si le concerné, qui se trouve actuellement à l’étranger, ne se présente pas à la SRGN de Bab Jdid, le parquet général sera saisi pour entamer une autre procédure judiciaire. L’ex-ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, sera bientôt convoqué par la section de recherche de la Gendarmerie nationale (SRGN) de Bab Jdid, à Alger. Selon des sources proches du dossier, M. Bouchouareb sera entendu dans le cadre d’une... Lire la suite »
"L J I"15 mai 2019 |  22:00 Bouteflika Hocine Adryen "La Cour des comptes n’a jamais publié de rapport annuel sous l’ère de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, en totale infraction de l’article 16 du décret de sa création qui stipule que la mission de cette cour est « de promouvoir l’obligation de rendre compte et la transparence dans la gestion des finances publiques et de contribuer au renforcement de la prévention et de la lutte contre les diverses formes de fraudes et de pratiques illégales ». Durant toute son existence, la Cour n’aura publié ses rapports que deux fois, sous... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"El Moudjahid" samedi 18 mai 2019 09:07:59 "Ouyahia, Sellal, Djoudi, Benyounes et Zoukh ont comparu, jeudi, devant le procureur de la République Enquêtes concernant l’affaire Ali Haddad : Comparution de plusieurs hauts responsables devant la justice, Journée particulière ce jeudi au tribunal de Sidi M’hamed où se sont succédé plusieurs ex-ministres et anciens Premiers ministres pour être entendus par le procureur de la République. MM. Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, Karim Djoudi, Amara Benyounès, Abdelghani Zaalane ainsi que l’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, tous ces anciens commis de l’Etat, dont deux chef de l’Exécutif, ont été convoqués le même jour par une... Lire la suite »
"Algérie part"Par Abdou Semmar - 17/05/2019 Le Procureur Khaled El Bey, le pilier d’une justice corrompue en Algérie, De nombreux Algériens ne le connaissent pas. Et pourtant, Khaled El Bey, le Procureur de la République du tribunal Abane Ramdane à Sidi M’hamed limogé jeudi en fin de journée, est l’homme qui a brisé des milliers de familles, causé le malheur à un nombre incalculable de concitoyens victimes de la machine de la hogra judiciaire. Une machine qui a broyé un nombre considérable d’Algériens dont le seul tort était de gêner ou menace les intérêts des dirigeants puissants ou des... Lire la suite »
5 commentaires - Voir | Rédiger
"Algérie part" Par Abdou Semmar - 17/05/2019Tayeb Louh bientôt poursuit devant la justice pour la mort du journaliste Mohamed Tamalt, L’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh, fera l’objet de poursuites judiciaires concernant sa responsabilité dans la mort abjecte du journaliste algérien Mohamed Tamalt le 11 décembre à l’hôpital de Bab El-Oued, à Alger alors qu’il croupissant à la prison d’El-Harrach. Tayeb Louh sera officiellement accusé d’ »homicide volontaire », d’après Maître Bachir Mecheri qui tient l’ancien ministre Tayeb Louh pour responsable dans la mort du journaliste et lui reproche de ne pas être intervenu au moment où Mohamed Tamalt... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"El Moudjahid" D R"vendredi 17 mai 2019 08:24:45 Le président de l’office central de répression de la Corruption : « Nous avons enquêté sur des dizaines d’affaires » De nombreuses affaires liées à la corruption ont été traitées par les services de l’Office central de répression de la corruption. C’est ce que vient de révéler le président de cet organe national, qui précise que plus de 100 dossiers ont été traités dans ce sens. Poursuivant ses propos, M. Ali Mazouz notera qu’au cours de l’année 2018, il a été procédé à la saisine de la direction des investigations de l’Office... Lire la suite »
"El Moudjahid" PUBLIE LE : 16-05-2019 | 0:00 "Présidentielle du 4 juillet : 73 lettres d’intention à la candidature Un total de 73 lettres d'intention, dont 3 de chefs de parti politique, ont été déposées par les postulants à la candidature à l'élection présidentielle du 4 juillet prochain, selon un bilan provisoire de remise des formulaires de souscription de signatures individuelles, rendu public hier par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. «Le ministère de l'Intérieur informe que suite à la convocation du corps électoral pour le jeudi 4 juillet 2019, le bilan provisoire de... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie part"Par Abdou Semmar -16/05/2019" Révélations. Financements occultes de la campagne du 5e mandat : de graves soupçons pèsent sur Amara Benyounès, Amara Benyounès, l’ex-ministre du Commerce entre 2014 et 2015, et de la santé en 1999, des Travaux Publics en 2000, fait l’objet d’une enquête approfondie concernant les origines des financements occultes de la campagne du 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika, a-t-on appris de sources sûres. L’homme qui dirigeait la communication au QG de la campagne électorale du 5e mandat a comparu ce jeudi devant les juges du tribunal d’Abane Ramdane à Sidi M’hamed. Amara Benyounès a été longuement interrogé... Lire la suite »
"Algérie part" Par Abdou Semmar -16/05/2019" Révélations. Tribunal d’Abane Ramdane : de graves accusations contre Sellal et Ouyahia, Non, les deux anciens premiers-ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia n’ont pas été uniquement convoqués en tant que témoins par le parquet général du tribunal d’Abane Ramdane. Les deux anciens hauts responsables qui ont marqué et rythmé la vie politique algérienne ces 20 dernières années sont accusés de gaspillage de fonds publics et de privilèges illégaux. Ils sont également soupçonnés d’abus de pouvoir, de trafic d’influence en profitant de leurs fonctions politiques, a-t-on appris de sources sûres. Sellal et Ouyahia sont soupçonnés... Lire la suite »
"ALGERIE PATRIOTIQUE" 16/05/2019 "Le président de la Cour des comptes : «Nous n’avons pas respecté la loi !» Abdelkader Benmarouf, président de la Cour des comptes. New Press Par Mounir Serraï − Abdelkader Benmarouf, président de la Cour des comptes, avoue que cette institution qu’il dirige depuis 1995 a fonctionné pendant de très longues années en infraction à l’article 16 du décret de sa création, relatif à la publication de ses rapports annuels afin qu’ils soient consultables et accessibles au grand public.Intervenant sur les ondes de la Chaîne III, M. Benmarouf affirme que la Cour des comptes n’a jamais publié... Lire la suite »
3 commentaires - Voir | Rédiger

"La cour et le clan"

Publié le 16/05/2019
"L Q O" 16/05/2019 "La cour et le clan par Mohamed Salah Faut-il s'étonner de la dernière déclaration du président de la Cour des comptes au micro de la chaîne 3 ? Abdelkader Boumaâraf a confirmé que l'institution qu'il préside n'a jamais publié ses rapports annuels depuis 1999, année de l'intronisation de Bouteflika. Petit rappel de l'histoire : l'enquête de la Cour des comptes, saisie par Chadli Bendjedid, aboutit à un premier arrêt qui sera prononcé le 8 août 1982 et qui «met en débet Abdelaziz Bouteflika pour une somme dont la contre-valeur en dinars représente 58.868.679, 85 DA et... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | »

Articles similaires