Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Zone Membre
Publicités

Annaba Actualités

"Algérie part" 3/05/2019 la rédaction "Coup de gueule. Le cri de colère d’une famille sinistrée, victime de l’un des oligarques les plus riches en Algérie, Au nom de la liberté arrachée par nos valeureux moudjahidines et chouhada morts pour notre Algérie, nous y sommes à plus d’un ½ siècle après pour réclamer pacifiquement sa restitution à notre noble Peuple. Voici une injustice parmi tant d’autres commise par un des grands oligarques algériens. Il s’agit de Bererhi Zoubir, un importateur de poudre de lait depuis plusieurs années qui a bâti sa fortune grâce aux subventions de l’Etat, à la surfacturation excessive... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Algérie part" 3/05/2019 la rédaction " Comment un juge du tribunal de Bir Mourad Raïs instrumentalise la justice pour se venger contre Abdou Semmar, C’est une inédite instrumentalisation de la Justice algérienne par un simple jeune magistrat qui a usé de son pouvoir pour condamner un journaliste à la suite de ses révélations sur sa soeur impliquée dans un scandale de favoritisme ayant ébranlé le ministère de la Justice à l’époque de Tayeb Louh. Sur le plateau de l’émission Kawalis diffusée par Amel TV, Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part, explique comment le juge Fayçal Belkessam a instrumentalisé... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie part" 3/05/2019 la rédaction "Comment Houda-Imane Faraoun a saboté Mobilis pour offrir des marchés aux Kouninef et Ali Haddad, L’arrivée au gouvernement en mai 2015 de Houda-Imane Faraoun a fait le bonheur des frères Kouninef et de la famille d’Ali Haddad. Et pour cause, cette jeune ministre a entrepris un véritable sabotage de l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis dans le seul but d’offrir des marchés à ces puissants oligarques algériens. En effet, nous avons appris au cours de nos investigations que l’entreprise HCF appartenant aux frères Kouninef notamment l’aîné Karim ainsi que l’entreprise Haddad Télécom de la famille d’Ali... Lire la suite »
"LIBERTE" la rédaction " Les deux cadres du Fln échangent des accusations Ce que cache la passe d’armes entre Talaï et Tliba Les présidents des commissions de transition d’Annaba et d’El-Hadjar prennent position en faveur de l’ancien ministre des Transports. La crise interne du FLN s’est décentralisée vers l’est du pays, à Annaba, où au moins deux acteurs de premier rang s’affrontent à coups de déclarations et d’accusations publiques. En effet, depuis quelques semaines, deux figures de l’ex-parti unique à Bône, le député Bahaeddine Tliba et l’ancien ministre des Transports et également député, Boudjema Talaï, sont en guerre et se... Lire la suite »
"Algérie focus"la rédaction "D’où proviennent les 2,5 millions d’euros du fils de Saadani en France?, Constituée de biens immobiliers et de comptes bancaires très garnis détenus en France, la fortune de la famille du patron du FLN, Amar Saâdani, s’élève à plusieurs millions d’euros. En plus de disposer d’une belle résidence dans la banlieue de Paris, Amar Saadani a des comptes bancaires bien fournis. Son fils, Adel, dispose, lui, d’un compte bancaire doté de la faramineuse somme de plus de 2 millions d’euros. Le journal arabophone El Khabar, qui rapporte l’information, publie un document dans lequel la Banque postale envoie... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"JaZariess" la rédaction "Amar Saadani possederait 300 millions d'euros sur un compte à Paris, Cité dans Mondafrique.com Madjid Makedhi Publié dans El Watan le 16 - 04 - 2014 Cette fois, c'est à l'étranger que l'ancien président de l'APN (2004-2007), Amar Saadani, fait parler de lui. Sa fortune dans la capitale française attire l'intérêt de la presse locale, qui commence à douter de son origine. Deux grands appartements dont un situé dans un quartier chic de Paris et un compte bancaire très chargé en euros. Le secrétaire général du FLN, Amar Saadani, suscite à nouveau des soupçons de détenir des... Lire la suite »
"Algérie part" la rédaction "Briqueterie, carrières, cosmétiques et électroménager : l’inestimable fortune de la famille d’Amar Saâdani,  Partager sur Facebook  Tweeter sur twitter   Amar Saâdani, l’ancien patron du FLN et président du parlement algérien entre 2004 et 2007 est une figure emblématique du régime algérien. Et ce poids lourd de la politique algérienne est à la tête d’une fortune inestimable grâce aux entreprises que possèdent sa femme, son fils et sa fille. Enquête. En effet, les investigations d’Algeriepart ont permis d’identifier plusieurs entreprises gérées et appartenant à Adel Saâdani, Kenza Saâdani et l’épouse de l’ex-secrétaire général... Lire la suite »
"HuffpostAlgerie" la rédaction "Panama Papers: L'épouse de Chakib Khelil a disposé de sociétés offshores; Panama Papers: L'épouse de Chakib Khelil a disposé de sociétés offshores      Najat Arafat, l'épouse de l'ancien ministre de l'Energie Chakib Khelil, a disposé en 2005 de sociétés offshores domiciliées au Panama, a révélé aujourd'hui une enquête publiée par le journal en ligne marocain LeDesk. Les deux sociétés en question ont servi, selon le même journal, a dissimuler des comptes bancaires en Suisse. Des documents, consultés dans le cadre de l'enquête mondiale Panama Papers, indiquent que Mme. Arafat a contacté le cabinet... Lire la suite »
"Huffpost Algerie" la rédaction "Rym Sellal, fille du premier ministre algérien, a bénéficié d'une société offshore liée au scandale Sonatrach/Saipem, Rym Sellal, la fille du premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, apparaît comme la bénéficiaire d'une société offshore au capital de 50 000 dollars et liée au scandale de corruption Sonatrach, a révélé lundi 23 mai le journal en ligne Le Desk. Selon des documents publiées par la même source, dans le cadre des enquêtes Panama Papers, Rym Sellal, 36 ans, a été entre 2005 et 2010 la bénéficiaire de la société Teampart Capital Holdings Limited (TCH), constituée aux Iles Vierges... Lire la suite »
"Welds el bahja"2/04/2109 la rédaction "Ces fortunes cachées à l’étranger, Acculé, Ali Haddad sort de sa réserve et pointe du doigt les autorités qu’il accuse d’être responsables de la situation de blocage. Néanmoins, le patron des patrons n’a pas expliqué à l’opinion publique d’où vient sa fortune à l’étranger, alors que ses activités économiques sont en Algérie. Ces fortunes cachées à l’étranger Il n’est pas le seul dans cette situation. D’autres hommes d’affaires ainsi que de nombreuses personnalités politiques ont acheté des biens immobiliers à coups de millions d’euros sans que cela n’interpelle les autorités chargées du contrôle des changes…... Lire la suite »
"Algérie 360°" 2/05/ 2019 à 13:18 la rédaction "Procès de transfert illicite de capitaux à Oran: des peines de 3 à 20 ans de prison ferme prononcées, Le procès dit de Maturky et Plialux, deux sociétés d’importation algéro-turques, dans lequel des Algériens et des Turcs étaient poursuivis pour association de malfaiteurs et infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger, dans le cadre d’une affaire de transfert illicite de 7 500 000 euros, s’est achevé lundi dernier par plusieurs condamnations et un acquittement. Le tribunal criminel de première instance... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"LIBERTE"le 02-05-2019 10:00 la rédaction " Moins d’une semaine après son limogeage Hamid Melzi arrêté mardi à Alger, L’ex-DG de la résidence d’État Sahel figurerait parmi les personnes faisant l’objet d’une Interdiction de sortie du territoire national (ISTN). L’ex-directeur général de la résidence d’État Sahel, qui regroupe les ex-EGT de Club-des-Pins et de Moretti, et non moins président-directeur général de la Société d’investissements hôtelier (SIH), Hamid Melzi, a été arrêté mardi en fin de journée, alors qu’il se dirigeait vers l’hôtel Sheraton, son lieu de détente de prédilection avec les membres de sa famille. Selon nos sources, l’interpellation de Hamid... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"TSA"2/04/2019 à 16h18 la rédaction "Le directeur de l’Organe national de lutte anti-corruption limogé, Le chef de l’État par intérim Abdelkader Bensalah a limogé le directeur de l’Organe national de lutte et de prévention contre la corruption Mohamed Sebaibi, a annoncé ce jeudi l’ENTV. Le nom du successeur de M. Sebaibi n’a pas été communiqué. Ce limogeage survient alors que plusieurs enquêtes sur la corruption sont en cours et sont menées par les services de la gendarmerie et de l’armée. Mardi, dans un discours prononcé lors de sa visite en 5e région militaire, le général Gaid Salah a parlé de... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Algérie part" 2/04/2019 la rédaction "60 milliards de dollars auraient été détournés pendant 15 ans en Algérie, Ce sont pas moins de 60 milliards de dollars qui auraient été détournés pendant quinze ans en Algérie. C’est du moins ce que croit savoir Djilali Hadjadj porte-parole de l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC). Ce chiffre ne reflète certainement pas toute l’ampleur de la corruption en Algérie car il n’englobe pas l’évasion fiscale et autre blanchiment d’argent. La lutte contre la corruption est donc une énorme nécessité. Mais l’Etat algérien n’est pas encore outillé pour en finir avec ce fléau.... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Algérie part" 2/04/2019 la rédaction "Air Algérie : la fille du PDG promue sous-directrice sans aucune expérience, Malgré la profondeur du mouvement populaire algérien qui réclame le changement radical, les pratiques sombres et opaques du favoritisme sont toujours maintenues au sein d’Air Algérie. Preuve en est, la fille du PDG d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, Safia Alleche, a été promue récemment sous-directrice commerciale alors qu’elle ne dispose d’aucune expérience sérieuse pour occuper ce poste. Cette nomination intervient au moment où le PDG d’Air Algérie avait affirmé dans les colonnes d’Ennahar qu’il n’a procédé à aucun recrutement de complaisance. Un mensonge avéré... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"DZVidéo" 1er/05/2019 la rédaction "Air Algérie : une formation de 100 000 euros pour le fils de Bedoui !, La compagnie Air Algérie aurait casqué 100 000 euros pour la formation du Premier ministre Noureddine Bedoui. Selon algériepart, Réda Bedoui, le fiston de Nouredine Bedoui, a suivi une formation à l’Académie de l’aviation d’Oxford aux frais de la compagnie nationale dont les dettes sont déjà abyssales. Pour autant, loin d’être brillant, le fils à Nouredine Bedoui a été renvoyé de l’auguste Académie d’Oxford, en raison de ses mauvaises notes lors des examens, ajoute le journal en ligne. Qu’à cela ne... Lire la suite »
4 commentaires - Voir | Rédiger
"Réflexion" 1er/05/2019 la rédaction "CORRUPTION ET DILAPIDATION DES DENIERS PUBLICS : Amar Ghoul visé par une enquête, une enquête Le vent de la guerre contre les corrompus qui souffle depuis quelques jours sur l’Algérie et qui a emporté plusieurs hommes forts et oligarques du système à leur tête, Ali Haddad, cible cette fois-ci, l’ancien ministre des travaux publics, le patron du parti Taj, Amar Ghoul ! CORRUPTION ET DILAPIDATION DES DENIERS PUBLICS : Amar Ghoul visé par une enquête CORRUPTION ET DILAPIDATION DES DENIERS PUBLICS : Amar Ghoul visé par une enquête Les hauts décideurs veulent récupérer les milliards détournés... Lire la suite »
"D I A"1er/05/2019 la rédaction "Les enfants des hauts responsables quittent le pays en masse, Les enfants des hauts responsables du pays quittent en masse l’Algérie, selon des sources sécuritaires. Il s’agit des enfants des responsables qui sont concernés par l’ISTN (interdiction de sortie du territoire national). Ils quittent l’Algérie par bateau à destination de l’Espagne, le pays le plus proche de l’Algérie, notamment par le port d’Oran vers Alicante. Ils quittent le pays en emportant avec eu leurs biens notamment les véhicules et d’autres bagages de valeur. Les enfants des hauts responsables profitent ainsi de s’enfuir surtout que leurs... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algériepatriotique"mai 1, 2019 - 7:24 la rédaction " Abdelaziz Bouteflika sommé de quitter la résidence présidentielle de Zéralda, Les autorités militaires auraient demandé à l’ancien président Abdelaziz Bouteflika et à sa famille de quitter la résidence présidentielle située à Zéralda, dans la banlieue ouest de la capitale. Une décision qui, si elle se confirmait, devrait préluder à une prochaine convocation du frère et ancien conseiller du Président, Saïd Bouteflika, par la justice pour enquête sur des questions liées à sa «large influence» sur le pays au cours des vingt années du règne de son frère aîné. Citant des sources sécuritaires,... Lire la suite »
"MONDAFRIK" 30/04/2019 la rédaction "Les étés sulfureux du Club des Pins sous Bouteflika,    Hamid Melzi, qui dirige la résidence du club des Pins, vient d’être limogé, un nouvel épisode dans la lutte que se livrent les généraux Gaïd Salah et Mohamed Mediène. Mondafrique revient sur la vie paisible de ce ghetto pour les riches durant le rêgne d’Abdelaziz Bouteflika La résidence du Club des Pins abrite les puissants décideurs algériens lors de leurs conciliabules à l’abri des regards inquisiteurs. Mais cette résidence d’Etat n’est plus une simple zone résidentielle où les dirigeants cachent familles, maitresses ou protégés.... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"HUFFPOST ALGERIE" 30/04/2019 à 16h37 la rédaction "54 personnes veulent se présenter à la présidentielle de juillet, 54 personnes on retiré jusqu’ici les formulaires et veulent se présenter à la présidentielle de juillet, a annoncé mardi 30 avril le ministère de l’Intérieur. Mis à part Belkacem Sahli, ancien ministre et chef du parti ANR, les autres candidats potentiels sont indépendants et peu connus". La présidentielle de juillet, conséquence de l’application de l’article 102 de la Constitution après la démission de Abdelaziz Boutelfika début avril, est rejetée par les manifestations qui se poursuivent. La rue exige une réelle transition et le... Lire la suite »
"LAKOOMinfo" 30/04/2019 la rédaction "Algérie : Les dossiers de la Justice, Il a suffi de quelques jours pour que l’Algérie devienne un vaste chantier dominé par l’ouverture de certains dossiers de collusion et ou la réouverture d’autres affaires qui ont trainé en long et en large des années durant. Les cas diffèrent d’un nom à un autre et ne semblent étonner plus personne. Comme si c’était monnaie courante de s’exprimer en milliards de dollars. Et pratiquement tous les mis en causes ont occupé des postes où l’argent circulait à tout vent. Il a suffi de quelques jours pour que l’Algérie... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L J I" avril 2019 la rédaction "Ould Abbès et Barkat bientôt devant le juge, Le bureau du Conseil de la nation a transmis à la commission des affaires juridiques et administratives la demande du ministre de la Justice, Garde des sceaux relative à l’activation de la procédure de levée de l’immunité parlementaire des deux sénateurs, Djamel Ould Abbès et Saïd Barkat, a indiqué, jeudi dernier, un communiqué de cette instance législative. « Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a présidé jeudi une réunion du bureau du Conseil pour l’examen de la demande du ministre... Lire la suite »
"Le PROVINCIAL" avril 2019 la rédaction "«S’unir pour trouver des solutions à la crise» : L’initiative d’un collectif d’universitaires d’Annaba, Le collectif des enseignants « do univesity » de l’université Badji Mokhtar Annaba organise, ce jeudi 18 avril à partir de 9h30, à l’auditorium Abdallah Fadel, sis au pôle universitaire de Sidi-Achour, une conférence débat sous le thème de «La transition démocratique en Algérie : entre la solution constitutionnelle et les revendications politiques». Le volet conférence sera animé par trois professeurs universitaires spécialistes en la matière. Il s’agira notamment de Krika Abdeslem, professeur en sciences politiques dont la communication aura... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger

"Légalisme ou légitimisme? "

Publié le 30/04/2019
"L QO" 30/04/2019 la rédaction "Légalisme ou légitimisme, Il est impossible de continuer de tourner aussi longtemps le dos au peuple de cette manière. L'urgence d'un Etat de droit se fait sentir de plus en plus vivement à chaque vendredi de manifestation. Les millions d'Algériens qui descendent dans la rue sont en droit de savoir où va le navire algérien et quel sera l'avenir de leur Hirak. En ce sens, ils ne demandent pas «un simulacre de justice» se limitant à des purges commandées et téléguidées à partir du siège des Tagarins, contre la périphérie des centres «réels» de décision,... Lire la suite »
"L Q O" 30/04/2019 la rédaction "Un vieux métier que nous ne savons plus faire, Qu’est-ce que la politique ? C’est ce que nous n’avons jamais pu apprendre à faire. C’est un peu deux voies aux yeux de l’Algérien : «faire de la politique» c’est contester inutilement, couper les cheveux en quatre, prendre des risques ou perdre son temps, ou marauder ou éviter de travailler. La seconde définition est : manœuvrer, gagner plus en faisant moins, pousser vers son apogée la vision de la débrouillardise, contourner, tricher, parvenir, être recruté dans le jeu de la rente, se transformer en «colon»... Lire la suite »
"L Q O"30/04/2019 la rédaction "Pris au mot, que va faire Gaïd Salah ?, Des figures bénéficiant d'un préjugé favorable et d'écoute de la part du mouvement citoyen, des associations et organisations de la société civile ainsi que des partis politiques ont pris au mot le vice-ministre de la Défense et chef d'état-major de l'ANP qui a affirmé que l'armée n'est pas réfractaire à la mise en œuvre de solutions politiques possibles allant dans le sens du dénouement de la crise et menant le pays vers la paix pour peu qu'elles soient étayées par des propositions constructives. Il a émané... Lire la suite »
"L S A"30/04/2019 la rédaction " «El Bouchi » bientôt devant le juge, Kamel Chikhi, plus connu sous le nom de Kamel El Bouchi, comparaîtra le 22 mai prochain au tribunal de Abane-Ramdane dans le cadre de l’affaire de corruption liée à ses activités immobilières. Douze conservateurs (Kouba, El-Achour, Hussein-Dey et Chéraga) sont concernés par ce procès, le premier depuis l’arrestation d’El Bouchi suite à la saisie de 701 kg de cocaïne au port d’Oran".
"LIBERTE"le 30-04-2019 10:00 la rédaction "soupçonnées de transfert illicite de capitaux Deux sociétés mixtes dans le collimateur de la justice, Le tribunal criminel de première instance près la cour d’Oran a examiné, hier, une affaire dans laquelle 12 personnes et deux sociétés algéro-turques sont accusées d’association de malfaiteurs et d’infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger dans une affaire portant sur le transfert à l’étranger de 7 500 000 euros. Seulement sept accusés étaient présents — dont quatre détenus — alors que les autres sont en fuite. Parmi... Lire la suite »
"El Moudjahid" PUBLIE LE : 30-04-2019 " mardi 30 avril 2019 17:46:27 Opération « mains propres » : Comparution de MM. Hamel et Loukal Le ministre des Finances, Mohamed Loukal, a comparu hier devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed à Alger pour être auditionné dans des affaires de «dilapidation de deniers publics». PUBLIE LE : 30-04-2019 | 0:00 Le ministre des Finances, Mohamed Loukal, a comparu hier devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed à Alger pour être auditionné dans des affaires de «dilapidation de deniers publics». La brigade... Lire la suite »
"Algérie 360°"jeudi 25 avril 2019 à 18:38 Source de l'article : Algerie360.com la rédaction "Le général major Habib Chentouf en fuite et demande l’asile !, L’ex-commandant de la 1er région militaire, le général Habib Chentouf est en fuite après avoir été mis au courant que l’ANP voulait le placer à la prison militaire de Blida. Habib Chentouf a profité de son séjour médical en France pour prendre fuite en Espagne où il décide de demander l’asile . il faut rappeler que la justice militaire a lancé un mandat d’arrêt contre le généralChentouf pour « dissipation et recel d’armes et de... Lire la suite »
"Weldw el bahja" 4/07/2019 "l’Algérie aurait pu réaliser des miracles ; hélas nos compétences continuent de fuir le pays pour aller faire le bonheur des autres nations ».
2 commentaires - Voir | Rédiger

" Fibladi delmouni"

Publié le 27/04/2019
"L J I" 27/04/2019 la rédaction "Marches : Les supporters font preuve de créativité, Algériens continuent de manifester pour le dixième vendredi de suite. A Alger, des milliers de marcheurs gardant le même état d’esprit sont sortis ce vendredi contester le système en place. Certes, ils sont moins nombreux que les vendredis précédents, mais ces manifestants sont très conscients que le chemin de la liberté est des plus épineux et que malgré les acquis de ce mouvement populaire, beaucoup reste à faire. Les supporters des clubs sportifs étaient comme d’habitude au rendez-vous. Ces adeptes des tribunes des stades, premiers espaces... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L J I"26/04/2019 la rédaction "Ould Abbès et Barkat bientôt devant le juge, Le bureau du Conseil de la nation a transmis à la commission des affaires juridiques et administratives la demande du ministre de la Justice, Garde des sceaux relative à l’activation de la procédure de levée de l’immunité parlementaire des deux sénateurs, Djamel Ould Abbès et Saïd Barkat, a indiqué, jeudi dernier, un communiqué de cette instance législative. « Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a présidé jeudi une réunion du bureau du Conseil pour l’examen de la demande du ministre de la... Lire la suite »
"L'Expression" 27/04/2019 la rédaction "MOURAD OULMI ET SON FRÈRE KHIDER DANS LA TOURMENTE Le groupe Sovac rattrapé par les enquêtes, «Lorsque j'ai quitté l'Algérie, je n'étais pas interdit de voyage», assure le patron d'un des groupes, les plus en vue de la scène économique nationale. Tel un château de cartes qui s'écroule, la sphère des hommes d'affaires fortunés en Algérie, subit de plein fouet les effets de revendications du mouvement populaire, qui n'en démord pas, et impose aux institutions concernées, le rythme accéléré d'investigations et d'arrestations, qui ont marqué la semaine qui vient de s'écouler. Dans ce sillage, on a... Lire la suite »
5 commentaires - Voir | Rédiger
"El Watan"26/04/2019 la rédaction "10ème vendredi pour le départ du régime : « un seul Gaïd, le peuple ! », La mobilisation populaire réclamant le départ du système est toujours forte. Malgré les tentatives de division et les manœuvres enregistrées durant la semaine dernière, notamment, des millions d’Algériens sont sortis, aujourd’hui, sous le mot d’ordre de « chaab Khawa Khawa » contre « El 3isaba (la bande) » qui a ruiné le pays. En effet, une foule immense de manifestants a déferlé, dès le début de l’après-midi, sur Alger-centre, lieu de convergence de tous les marcheurs, pour dire non au... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Le matin d'Algérie" 26/04/2019 la rédaction "DJIBOU SAÏD (ramenez Saïd) crient les manifestants à Alger, Des centaines de milliers de manifestants ont encore marché en ce 10e vendredi à Alger pour réclamer le départ du système politique qui gouverne l'Algérie. Parmi les slogans, comme ceux pointant le général Gaïd Salah, il y a celui qui réclame l'arrestation de Saïd Bouteflika, conseiller de l'ex-président Abdelaziz Bouteflika, , Djibou Saïd", clament des milliers de voix à Alger.
1 commentaire - Voir | Rédiger
"El Watan" 26/04/2019 la rédaction "Tlemcen : « Le wali, symbole du régime, ciblé ! », Le wali, symbole du régime prédateur, actuellement au centre de grands scandales liés au foncier, a été la cible d’une population, rassemblée en face du siège de la wilaya, criant en colère. « Wali, dégage ! Issaba Issaba ! ». Cette dixième manifestation a été fortement expressive. Loin d’être dupe et sans concession, la population a réclamé, cet après-midi, le départ de tous ceux qui représentent le régime scélérat, synonyme de pillage, de dilapidation de deniers publics et d’injustice. « Ni Salah, ni Bensalah,... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Algérie part"26/04/2019 la rédaction "Enquêtes judiciaires sur la corruption : Les manifestants réclament la tête de Saïd Boute Oui, les Algériens sont d’accord avec les poursuites judiciaires enclenchées à l’encontre de plusieurs hauts responsables et oligarques pour des faits de corruption. Ce vendredi, dans les rues de la capitale, à l’occasion des manifestations massives pour le changement radical, les manifestants ont tout de même réclamé un durcissement de ces poursuites en convoquant Saïd Bouteflika devant les tribunaux. Le frère et conseiller de l’ex-Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, est considéré aux yeux de nombreux manifestants comme le « chef de... Lire la suite »
"Algérie focus" 25/04/2019 la rédaction "Sonatrach / Les privilèges accordés par Ould Kaddour à des compagnies étrangères, Deux mois sont passés depuis le début de la révolution populaire pacifique. Ces dernières semaines, on a pu assister à un feuilleton judiciaire plain de rebondissements. Les langues commencent donc à se délier et les grosses affaires remontent à la surface. L’une d’elles concerne la source de revenus du pays (Sonatrach) est son ex-PDG, le très controversé Abdelmoumen Ould Kaddour. El Khabar s’est penché ce jeudi sur le cas Ould Kaddour. Dans sa publication, le journal s’est interrogé sur les méthodes utilisées par... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L Q O"25/04/2019 la rédaction " La misérable fin d'un Etat «bien vacant»: « Le sommeil de la raison engendre des monstres » Depuis dix longues années, vous m'aviez offert (et je vous en remercie) la possibilité de dénoncer impartialement et objectivement sur les colonnes de votre journal ( de manière prosaïque certes mais concomitamment à des études plus affinées , érudites , spécialisées qui s'appuyaient sur des documents , des bilans , des statistiques et autres témoignages irréfutables ) les turpitudes politiques , les disfonctionnements institutionnels, l'anomie flagrante , voire une volonté affichée de nuisance , d'un système politique... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger

"«Dégagez tous !»"

Publié le 26/04/2019
"L Q O"25/04/2019 la rédaction, " Mon (simple) avis Une Révolution c’est une passion. Ce n’est pas de «la politique». On le ressent à la puissance du «Dégagez tous !» dont les Algériens ont fait le plus grand parti du pays. C’est une exigence légitime. Le Régime a su fabriquer contre lui une unanimité formidable, il a su réveiller en nous la dignité par l’indignité imposée, par l’humiliation si terrible et si ancienne. Aujourd’hui, les Algériens ne croient pas au Régime, ses hommes, ses promesses, ses paroles, ses réformes. Ils opposent au Palais, la Rue, radicalement. C’est la seconde naissance... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L Q O"25.04.2019 la rédaction "Quand le dialogue devient un «mécanisme civilisé» , Dans l'allocution qu'il a prononcée mardi, le chef de l'état-major de l'ANP et vice-ministre de la Défense s'en est vertement pris aux figures du mouvement citoyen et aux personnalités de la classe politique et de la société civile qui ont décliné l'invitation de Abdelkader Bensalah à prendre part à la concertation lancée par lui pour la mise en place d'une instance électorale indépendante en vue de la présidentielle censée avoir lieu le 4 juillet prochain. Gaid Salah qui de toute évidence a été l'inspirateur de l'initiative avortée... Lire la suite »
"LIBERTE"26/04/2019 la rédaction " Maître Mustapha Bouchachi à l’université de Tizi Ouzou “Il faut commencer par juger les véritables criminels” , Avant de poursuivre les hommes d’affaires, il faut commencer par juger les dirigeants politiques qui leur ont permis d’agir en violation des lois”, a estimé l’avocat. Animant, hier, dans une conférence organisée par “Les débats de l’UMMTO” à l’université de Tizi Ouzou, Me Mustapha Bouchachi n’a pas hésité à dénoncer l’instrumentalisation de la justice avec comme seul objectif d’essayer de détourner le peuple de sa revendication essentielle consistant en le départ du système. “Nous sommes pour la lutte contre... Lire la suite »
"El Watan" 26/04/2019 la rédaction "11 personnes inculpées dont 5 placées sous mandat de dépôt : Les trois frères Kouninef en prison et six cadres de l’État en liberté provisoire, Dans la nuit de mardi à hier mercredi, il y avait foule au tribunal de Sidi M’hamed, près la cour d’Alger. De nombreux citoyens et des journalistes attendaient, aux alentours du palais de justice, l’arrivée des trois frères Kouninef, Réda, Abdelkader-Karim, Noah-Tarek, propriétaires du groupe KouGC, qui avaient été arrêtés la veille par les gendarmes pour être auditionnés durant près de 20 heures, dans le cadre d’une enquête préliminaire sur... Lire la suite »
"Algérie part"26/04/2019 la rédaction "Confidentiel. Comment le Sheraton d’Annaba a rapporté 2 millions d’euros à Tliba, Baha Eddine Tliba, le député milliardaire FLN d’Annaba, a bien profité de l’inauguration du Sheraton grand luxe d’Annaba en décembre 2016. Avant d’ériger cet hôtel, qui a coûté 140 millions d’euros, situé à 200 m seulement du mythique Cours de la Révolution, une importante étude a été commandée pour encadrer ce projet. Et le Bureau d’Etudes qui a été désigné pour prendre en charge le suivi du projet de l’hôtel Sheraton Annaba n’est autre que le bureau SETO dont le propriétaire est le député... Lire la suite »
"Algérie part"26/04/2019 la rédaction "Le frère du milliardaire Mourad Oulmi, patron de SOVAC, arrêté par les gendarmes, Khider Oulmi, le frère du milliardaire Mourad Oulmi, propriétaire du groupe Sovac qui assure le montage des véhicules de la marque Volkswagen, a été arrêté ce jeudi 25 avril à l’aéroport international d’Alger lorsque ce dernier s’apprêtait à prendre son vol vers Nice, une ville du sud de la France. Selon nos informations, Khider Oulmi a été remis aux gendarmes à la suite de son arrestation. Le frère de Mourad Oulmi faisait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire national (ISTN), a-t-on appris... Lire la suite »
"L S A" 25/04/2019 la rédaction "BLIDA Les étudiants souhaitent la prison à tous ceux qui ont abusé du pays, Les étudiants de l’Université Saâd-Dahleb de Blida sont sortis hier pour manifester encore une fois et demander le départ de tous ceux qui restent du système. C’est ainsi qu’ils ont marché dans l’enceinte de leur université, à la place de la Liberté et ont observé un sit-in devant le siège de la Wilaya de Blida où ils ont scandé des slogans à travers lesquels ils avaient espéré que le pays soit préservé de toute corruption qui soit. Pour cela, ils... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Le Soir d'Algérie" 25/04/2019 la rédaction "Rafik Khalifa n’est désormais plus seul, Disons les choses crûment. Sans le mouvement populaire qui s’exprime depuis neuf vendredis d’affilée, ces oligarques convoqués par la justice, qui avaient un coffre-fort à la place du cœur, auraient continué à faire fructifier joyeusement leurs affaires. Pourquoi Rebrab, Haddad, les Kouninef et pas les autres ? se demandent les Algériens. C’est le type de question piège dans laquelle il ne faut pas verser. Tous ces gens aujourd’hui inculpés par la justice et tous ceux qui doivent l’être – il n’en manque pas – sont le produit de... Lire la suite »
"L'Expression"25/04/2019 la rédaction "HOMMES D'AFFAIRES, HAUTS RESPONSABLES ET GÉNÉRAUX La folle semaine des arrestations, Cette spirale a chamboulé sérieusement la chronologie du temps. Même les observateurs de la scène politique sont dépassés par le rythme effréné des changements. L'opinion publique a eu droit à une semaine spectaculaire en événements. Des décisions sont tombées en cascade défrayant ainsi l'actualité nationale. Des «News» qui laissent tout le monde en émoi. Comment ne pas l'être lorsqu'on apprend au détour d'un interrogatoire des frères Kouninef que d'anciens Premiers ministres et d'importants ministres ont pris part à des activités délictuelles. Des noms et des affaires... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | 313 | »

Articles similaires