Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Zone Membre
Publicités

Annaba Actualités

"Al G" 22/03/2019 "deux vidéos 0h24mn la rédaction"Alger : des citoyens servent du couscous aux manifestants, L’atmosphère est festive et joyeuse à Alger et plusieurs villes du pays à l’heure où des milliers de citoyens ont commencé à marcher dans les rues contre le prolongement du mandat présidentiel de Bouteflika et le maintien de plusieurs hauts responsables corrompus au sommet de l’Etat. Et pour manifester leur joie et solidarité avec ce mouvement de protestation, des citoyens ont servi du couscous aux manifestants à Alger. Des belles images de communion qui ont suscité un véritable buzz sur les réseaux sociaux. Des... Lire la suite »
AL G"22/03/2019 la rédaction"4e vendredi de mobilisation populaire contre le régime : « Dégagez tous ! »" Des manifestants défilaient à nouveau vendredi en très grand nombre dans les rues d’Alger, un mois après le début de la contestation, pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans. Aucun chiffre n’est disponible et le nombre des manifestants est difficile à établir, mais un cortège extrêmement compact remplit les rues convergeant vers la Grande Poste, bâtiment emblématique au cœur de la capitale algérienne. Malgré des averses régulières sur la capitale, la mobilisation semble au moins similaire à... Lire la suite »
"AL G"201/03/2019 la rédaction"« Un échec en Algérie signifierait l’instabilité, le désordre et peut-être la violence », La conférence nationale du changement proposée par Bouteflika et le régime en place est une étape essentielle pour le changement en Algérie. Selon Saad Khiari, spécialiste de l’Algérie à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris), cette conférence nationale est « la seule formule démocratique qui implique la participation de l’ensemble des acteurs politiques » et qui pourrait permettre de sortir de la crise par le haut, comme il l’a expliqué dans un entretien accordé à 20 minutes, le média français. Selon ce... Lire la suite »
"Al P" 22/03/2019 la rédaction"Et pendant ce temps-là, le fils d’Ahmed Ouyahia décroche une belle affaire avec le CPA.  Le crédit populaire Algérien (CPA), l’une des banques publiques les plus importantes du pays, vient d’offrir un nouveau marché au fils de l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia. En plein mouvement populaire pour le changement et alternance démocratique, les hauts responsables algériens poursuivent leurs affaires louches et leur enrichissement personnel. Preuve en est, Lamine Ouyahia et son associé Mehdi Zakaria ont obtenu le 6 mars dernier un juteux contrat qui leur permet d’assurer la sécurité des systèmes d’information du CPA. Le contrat... Lire la suite »
"EL M" 21 Mar 2019"Départ de Bouteflika le 28 avril, "Le piège de l’impasse constitutionnelle" Plusieurs sources médiatiques ont fait état de l’annonce imminente du président Bouteflika de quitter ses fonctions à l’issue de son mandat, le 28 avril prochain. Si d’ici là les choses restent en l’état, dès son départ l’Algérie se retrouvera dans une situation de vacance du pouvoir non prévue par la Constitution et sombrera dans une crise institutionnelle grave. En effet, aucun article de la Constitution ne prévoit cette situation où le président en exercice quitte ses fonctions après avoir consommé son mandat mais sans qu’un... Lire la suite »
"El M"21 Mar 2019 Annaba la rédaction "Aménagement urbain. "L’extension du Cours de la Révolution relancée. Le projet d’extension du Cours de la Révolution, dans le chef-lieu, serait sur le point d’être lancé après la mise à disposition d’une enveloppe financière touchant les 300 millions DA. L’extension se ferait vers le nord pour atteindre l’esplanade de l’Ecole préparatoire des Sciences économiques. Ceci implique l’aménagement de l’espace reliant l’actuel Cours de la Révolution à son bord septentrional et la suppression des magasins et cafés existants. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme urbain et l’amélioration des capacités... Lire la suite »
3 commentaires - Voir | Rédiger
"E W21/03/2019"la rédaction Saïd Bouteflika, l’homme de tous les malheurs, 1999. Abdelaziz Bouteflika est désigné à la tête de l’Etat. Les Algériens connaissaient le fringant ministre des Affaires étrangères, un homme ouvert avec lequel la presse avait le contact facile. A l’époque, il emmenait de temps en temps dans ses déplacements son jeune frère Saïd, laissant supposer qu’il éprouvait une grande affection pour lui. Devenu Président cette année-là, le locataire d’El Mouradia l’appellera immédiatemet à ses côtés, lui accordant une place privilégiée comme conseiller et des pouvoirs exorbitants non écrits, qu’on découvrira au fil du temps. Une grande dame, très... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Slooking LIBERTE"21/03/2019"Une renonciation sous forme de coup d'Etat, Les apparences sont trompeuses, » dit le dicton populaire. Il est parfois difficile de faire la distinction entre le « mirage » et « le paysage réel » auquel il se substitue. Le plein soleil donne une clarté trompeuse Mais, si on a l'esprit clair, quelques kilomètres de plus sur le chemin et on se rend compte de son erreur. La lumière du soleil, qui, pourtant, est supposée tout découvrir, est plus trompeuse que le clair de lune, qui, lui, éclaire sans éblouir, même s'il laisse des zones d'ombre. L'excès de clarté... Lire la suite »
"spoutnik news"21/03/2019 la rédaction"Vendredi, acte V de la contestation, Les Algériens s'apprêtent de nouveau à vivre un autre vendredi de contestation et on s'attend à des millions de manifestants qui vont défiler dans les villes algériennes. Tout le monde s'est donné rendez-vous pour ce 22 mars pour exiger, pacifiquement, le départ du régime en place et refuser le prolongement tacite du quatrième mandat. Si la marche du 15 mars dernier a drainé une foule impressionnante, celle de ce vendredi intervient dans un contexte particulier caractérisé par une offensive d'El Mouradia et plusieurs messages adressés aux Algériens que ce soit par... Lire la suite »
"Algérie Partenariat"21/03/2019 la rédaction "La chanson de Soolking, nouvel hymne de la jeunesse algérienne : « C’est fini, le verre est plein », La chanson du rappeur, véritable phénomène en Algérie, est reprise dans les rues et a dépassé les 17 millions de vues sur YouTube. La jeunesse algérienne vient de trouver son hymne. Soolking, la méga star du pays a dévoilé, sans effet d’annonce, une chanson sobrement intitulée « Liberté », en duo avec Ouled El Bahdja. Ce titre politique poignant a été écrit en écho à la crise politique que traverse le pays. En faisant résonner les espoirs... Lire la suite »
7 commentaires - Voir | Rédiger
"Le Soir d'Algérie" 20/03/2019 la rédaction"IL PEINE À FORMER SON GOUVERNEMENT Bedoui dans l’impasse ?, Si ce n’est pas une voie sans issue, c’est que ça y ressemble fort. C’est en effet un véritable trou noir dans lequel se sont fourrées les autorités du pays depuis qu’Ahmed Ouyahia s’est fait démissionner pour que, ensuite, la pression retombe sur Noureddine Bedoui pour gérer les affaires du pays. Depuis que le plus impopulaire des Premiers ministres que l’Algérie a eu à connaître s’est retrouvé dans la peau de celui que l’on sacrifie en guise de signe de bonne volonté, et son remplacement... Lire la suite »
4 commentaires - Voir | Rédiger
"LIBERTE"20/03/2019 la rédaction "Il veut lui-même organiser la transition Bouteflika persiste dans son entêtement, S’acharner à faire fi des données du terrain prouve que le chef de l’État et ceux qui gravitent autour de lui n’ont visiblement pas tiré la leçon des dernières manifestations populaires. Quelques jours après la marche historique du 15 mars dernier, Abdelaziz Bouteflika ou ceux qui parlent en son nom continuent de botter en touche. Aux millions d’Algériens qui lui demandent de “partir”, le chef de l’État répond par une volonté de “poursuivre” son “parcours présidentiel” jusqu’à une date inconnue. Une réponse claire à ceux qui... Lire la suite »
"Algérie part" 20/03/2019 la rédaction "Et pendant ce temps-là, la situation économique est très inquiétante en Algérie, Les signaux sont au rouge en Algérie. L’économie algérienne vacille terriblement et les derniers chiffres font froid dans le dos. Des données qui démontrent toute l’étendue de la mauvaise gouvernance dont souffre notre pays. Des réalités amères qui risquent de mener l’Algérie vers la disette si l’instabilité politique perdure encore longtemps dans les semaines à venir. Depuis janvier 2019, les exportations algériennes ont chuté en s’établissant à 2,367 milliards de dollars (mds usd) en janvier 2019 contre 3,835 mds usd en janvier 2018,... Lire la suite »
"AFP" 20/03/2019 la rédaction"Si l'équinoxe de printemps tombe le 20 mars (et non le 21), c'est pour ça"Ce n'est pas un hasard si depuis 2008, l'équinoxe du printemps n'arrive pas le 21 mars. Il y a une raison scientifique à cela. "c' est le printemps algérien" Comme pour le printemps, le passage en hiver, mais aussi à l'été et à l'automne ne se produit pas tous les ans au même moment dans le mois. ASTRONOMIE - Les oiseaux chantent. Les bourdons butinent et les arbres fleurissent. Il n'y a pas de doute. Ce mercredi 20 mars marque bel et bien... Lire la suite »
"Lakoom info"20/03/2019 la rédaction"Alger : Bedoui cherche Ministres, « Nous lançons un appel à tous les partenaires politiques, notamment ceux qui sont dans l'opposition, au dialogue et à nous écouter les uns les autres afin de pouvoir dépasser la conjoncture difficile que traverse notre pays », a souligné M. Bedoui, estimant que « les défis sont tels qu'aucune partie ne peut prétendre les relever seule ». Nous lançons un appel à tous les partenaires politiques, notamment ceux qui sont dans l’opposition, au dialogue et à nous écouter les uns les autres afin de pouvoir dépasser la conjoncture difficile que traverse... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"Ouest France" 20/03/2019 la rédaction "Algérie. Treize syndicats refusent de soutenir le nouveau Premier ministre Noureddine Bedoui, Treize syndicats refusent d’apporter leur soutien au nouveau Premier ministre Noureddine Bedoui, qui a engagé des consultations en vue de former un gouvernement en Algérie dans l’espoir d’apaiser la contestation qui s’exprime depuis près de quatre semaines contre le président Abdelaziz Bouteflika. « Nous n’aurons pas de discussions avec le système. Nous appartenons au peuple et le peuple dit : "non au système" ». Boualem Amora, un représentant syndical de l’éducation nationale, est clair : tout comme 13 syndicats en Algérie, il refuse d’apporter son soutien au... Lire la suite »
"L Q O"20/03/2019 la rédaction"Bouteflika s'obstine, Gaïd Salah prêche la sagesse patriotique, Malgré le rejet massif et sans équivoque de sa feuille de route par le mouvement citoyen qui revendique son départ et l'évènement d'une nouvelle république à naître en dehors de son pilotage, le président Bouteflika persiste à vouloir l'imposer au pays. Ce qui n'augure rien de bon pour l'Algérie à l'approche de la fin constitutionnelle de son mandat présidentiel qu'il a visiblement l'intention de prolonger quelle que soit la réaction populaire contre son coup de force. Visiblement, Bouteflika semble convaincu qu'il parviendra à rallier à sa feuille de... Lire la suite »
"L Q O"20/03/2019 la rédaction"Qui sont ces «ministres» de Bedoui ?, Je ne sais si l'annonce de la constitution de ce «gouvernement mort-né» devancera ou non le moment de l'accouchement de cette chronique. La tâche de sa cogitation ne semble pas facile. L'on parle de scepticisme, de refus et de rejet direct de l'offre ministrante. Le climat agitant l'air des rumeurs chuchote que quelle que soit sa couleur, sa contenance ou sa morphologie, cette équipe composée «après concertations» saura son verdict populaire le prochain vendredi. Niet ! Le temps s'est ainsi arrêté pour permettre à la réflexion de faire ses... Lire la suite »

"Rappel à l'ordre"

Publié le 20/03/2019
"L Q O"20/03/2019 la rédaction"Rappel à l'ordre" La protestation populaire, soutenue par l'opposition et la société civile, est arrivée à un point de non-retour dans ses revendications relatives au départ du président Bouteflika et la fin du système politique actuel. Mais, cet espoir est contrarié. Cette nouvelle Algérie que les jeunes et moins jeunes appellent de leurs vœux est loin de se dessiner, car en face il y a cette volonté du pouvoir d'ignorer cette attente populaire légitime d'un changement politique en imposant une sorte de «troisième» mi-temps aux Algériens à travers la continuité du 4ème mandat. Tous les appels... Lire la suite »
"Algérie Focus"19/03/2019 la rédaction"La rue réclame le démantèlement du système / Lakhdar Brahimi répond, mais ne fait pas mieux qu’Ouyahia !, Lakhdar Brahimi continue de jouer les médiateurs. Pourtant, les positions non assumées qu’il défend se heurtent à la volonté populaire. Les protestataires refusent tout dialogue avec le pouvoir en place. « Le seul préalable avant toute discussion est le départ du président, de ses serviteurs, ainsi que le démantèlement du système ». Cette revendication se concentre dans une phrase devenue culte : « Yatnahaw Gaa », littéralement : il faut qu’ils partent tous. L’ancien diplomate ne le voit pas... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"Algérie Patriotique"mars 20, 2019 - 6:44 la rédaction"Le RND tourne la veste : «Le cinquième mandat a été une grande erreur», Le porte-parole du Rassemblement national démocratique (RND), Seddik Chihab, vient de jeter un pavé dans la mare, en déclarant que «la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un nouveau mandat a été une grave erreur». «Nous avons commis une erreur en annonçant la candidature du Président pour un autre mandat, et cela a été par manque de clairvoyance de notre part», a lâché Chihab, invité d’une émission de la chaîne de télévision El-Bilad TV. Le porte-parole du RND a... Lire la suite »
"Réfexion"19/03/2019 17h56 la rédaction"Haddad vit ses derniers moments au FCE, Le patron du Forum des chefs d’entreprise (FCE), Ali Haddad, pourrait annoncer sa démission dès aujourd’hui, apprend-on auprès de quelques membres de cette organisation patronale. Acculé par ses pairs au sein de ce syndicat, il a fini par accepter de recevoir une délégation d’une dizaine d’hommes d’affaires, dont des membres du comité exécutif, qui réclament son départ. Pour nos sources, «la délégation offre à Haddad une sortie honorable en le poussant à démissionner avec son bureau. Dans le cas contraire, il fera face à une démission collective des membres du... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"LaKoom info"19/03/2019 la rédaction "Les Algériens manifestent en Europe et en Amérique, Les éloges au profit du peuple Algérien ne tarissent pas. Ils émanent d’un peu partout, particulièrement de France et d’Allemagne et même d’Amérique. Les signes de solidarité aussi se multiplient pour que l’Algérie soit ce qu’elle doit être.  Les Algériens manifestent en Europe et en Amérique Les éloges au profit du peuple Algérien ne tarissent pas. Ils émanent d’un peu partout, particulièrement de France et d’Allemagne et même d’Amérique. Les signes de solidarité aussi se multiplient pour que l’Algérie soit ce qu’elle doit être. Après les manifestations... Lire la suite »
"HUFFPOST"19/03/2019 rédaction "Lakhdar Brahimi : le changement réclamé par les Algériens est légitime, évitons qu’il ne se fasse dans le désordre, Face aux Algériens réclamant un changement de fond du modèle de gouvernance du pays, l’ancien diplomate, Lakhdar Brahimi appelle à ne pas verser dans la précipitation et à organiser la transition d’une manière organisée et structurée. Accueilli, lundi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, il reconnait qu’il existe un “blocage” dont il dit espérer qu’il ne soit pas une “impasse”, abondant en cela dans la nécessité de poursuivre le dialogue. Selon... Lire la suite »
"Le Temps d'Algérie" 19/03/2019 la rédaction"Pour éviter un blocage des institutions.. Les cinq scénarios du Pr Mebtoul, Au lendemain du rejet par la rue des propositions du président sortant, Abdelaziz Bouteflika, pour aller vers une période de transition, le Professeur Abderrahmane Mebtoul énumère cinq scénarios possibles pour éviter un blocage des institutions. Les Algériens sont sortis par millions dans la rue, depuis le 22 février dernier, pour revendiquer le départ de Bouteflika et du système. Il s’agit, selon le Professeur Abderrahmane Mebtoul, d’événements qui doivent être médités très profondément par le pouvoir et les acteurs de l’opposition, pour aspirer à... Lire la suite »
"LIBERTE" 19/03/2019 la rédaction"Ils étaient nombreux hier, à travers plusieurs wilayas du pays, à exprimer leur colère face à l’autisme du pouvoir en place, quant aux revendications exprimées par le peuple. Plusieurs régions du pays ont connu, hier, un mouvement de contestation des travailleurs du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels. À Béjaïa, ils étaient plus d’un millier de fonctionnaires et de stagiaires, issus de différents centres de formation professionnelle de la wilaya, à battre le pavé depuis l’esplanade de la maison de la culture Taos-Amrouche jusqu’à la placette de la Liberté d’expression Saïd-Mekbel, pour exprimer leur entière... Lire la suite »
"E W" 19 mars 2019 à 10 h 00 min la rédaction "  "La Tunisie réclame l’extradition de Belhassen Trabelsi, beau-frère de l’ex-président Zine El Abidine Ben Ali, à la suite de son arrestation en France après des années de cavale, a indiqué dimanche le ministère de la Justice. Cette arrestation n’a pas été confirmée de source officielle française. Interrogée par l’AFP, une source proche de l’enquête en France a toutefois affirmé que Trabelsi, homme d’affaires incontournable sous le régime Ben Ali et dont le sort était inconnu, avait été interpellé cette semaine dans le sud de la France.... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L Q O"19/03/2019 la rédaction "Il affirme ne pas avoir été mandaté: Le hors-jeu de Lakhdar Brahimi, L'ancien ministre des Affaires étrangères et diplomate Lakhdar Brahimi a appelé hier lundi à l'ouverture d'un dialogue pour mettre en place une transition politique et dépasser la crise actuelle, relevant qu'il n'a pas été «mandaté» pour quelque mission que ce soit. Il a expliqué à la radio nationale qu' «il y a un blocage, et j'espère que ce n'est pas une impasse». «Je n'ai qu'un seul mot, la nécessité du dialogue, plutôt on commence à parler, mieux cela vaudra», a-t-il dit, avant de... Lire la suite »
"A F P les news du Monde, 19/03/2019 à 7h35 la rédaction "Cible depuis près d'un mois d'une contestation inédite depuis qu'il est au pouvoir, le président algérien a renoncé le 11 mars à briguer un cinquième mandat et a repoussé la présidentielle prévue le 18 avril jusqu'à la fin de la Conférence nationale, dont la date n'est pas fixée. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a confirmé dans un message lundi 18 mars qu'il prolongerait son quatrième mandat au-delà de son terme constitutionnel, le 28 avril, jusqu'à un nouveau scrutin organisé à l'issue d'un processus de révision constitutionnelle. "Que... Lire la suite »
"Al Part" 18/03/2019 la rédaction "Document. Bouteflika promet aux Algériens de « remettre le pouvoir à une nouvelle génération », Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé, lundi, un message au peuple algérien à l’occasion de la fête de la Victoire, célébrée le 19 mars. En voici la version intégrale : « Mesdames, Messieurs, Nous célébrons, aujourd’hui, la fête de la Victoire, une appellation digne de cette mémorable journée du 19 mars 1962, date à laquelle nous avions remporté une victoire éclatante face à l’occupant qui n’avait d’autre choix que de se résigner et de reconnaitre notre droit... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"E W"18/03/2019 à 12h00 la rédaction"Face à la mobilisation populaire : Le jeu dangereux du pouvoir, La démarche de Lakhdar Brahimi est jugée pour le moins «suspecte». L’ancien diplomate affirme que jusque-là il n’a été mandaté par personne pour une quelconque mission, mais il continue de «recevoir» des personnalités et des «représentants» de la société civile, ce qui n’est pas pour rassurer les Algériens. La décision prise par le chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, le 11 mars, de renoncer au 5e mandat et de reporter l’élection présidentielle, avec comme conséquence la prorogation du 4e mandat, a été massivement rejetée par... Lire la suite »
"E W" 18/03/2019 la rédaction"Les retraités de l’armée entrent dans le mouvement de protestation à Chlef, Les retraités de l’ANP de différents grades et de tous les coins de la région, s’impliquent à leur tour dans la contestation populaire contre le régime en place dans le pays. Ils étaient plusieurs dizaines à avoir investi ce dimanche matin les rues de la ville de Chlef en scandant des mots d’ordre purement politique contre le pouvoir actuel à sa tête le chef de l’Etat et son frère. Des militaires invalides en fauteuil roulant étaient également présents au premier rang de la manifestation,... Lire la suite »
"T S A"18/03/2019 à 9h00 la rédaction"Les Verts s’expriment en soutien au mouvement populaire, Le joueur le plus actif est incontestablement le milieu défensif de Nottingham Forrest (Div.2 angaise) Adlène Guedioura, qui a affiché son soutien au mouvement sur les réseaux sociaux.Le fils de l’ancien international Nacer Guedioura a tweeté ou retweeté des publications ayant trait aux manifestations. « Les Algériens sont les 1ers à inventer les manifestations EcoResponsable ! Bravo a cette fantastique démonstration de #civisme & de #pacifisme. Un exemple donné au monde & qui laisse entrevoir un bel avenir à ce pays dans la paix & l’unité... Lire la suite »
"Le Buteur"Pamela Anderson bientôt mariée à Adil Rami?, Si certaines rumeurs annonçaient de l’eau dans le gaz entre Adil Rami et Pamela Anderson il y a quelques semaines, ces bruits étaient vraiment sans fondement. Le défenseur de l’OM et l’ancien star d’Alerte à Malibu sont toujours aussi heureux ensembles et envisagent même passer un cran au dessus dans leur relation. Invité dans l’émission italienne Verissimo, Pamela Anderson a confirmé s’être fiancé avec le Français, plus jeune qu’elle de 18 ans. « J’ai de la chance, il est très généreux. Il m’a même offert une bague. Maintenant, je ne l’ai pas... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"L J I"18/03/2019 la rédaction "Belmadi retient 26 joueurs pour la Gambie et la Tunisie, Le sélectionneur national de football Djamel Belmadi, a convoqué 26 joueurs pour les matchs face à la Gambie, le 22 mars courant à Blida en clôture des qualifications de la CAN-2019, et le 26 en amical face à la Tunisie. Cette liste est marquée par la convocation de quatre nouveaux joueurs qui sont Victor Lekhal (le Havre / France) Haithem Loucif (Paradou AC), Hichem Boudaoui (Paradou AC) et le buteur de la Ligue 1 mobilis Zakaria Naidji (Paradou AC). Par ailleurs, Rais M’bolhi, Faouzi Ghoulam,... Lire la suite »
"L J I"18/03/2019 la rédaction"Coupures d’Internet la veille des manifestations : Les explications d’Algérie Télécom", Les internautes algériens rencontrent ces dernières semaines de gros problèmes de connexion, notamment à la veille et pendant les manifestations. Ces perturbations sont vite liées aux mouvements de rue contre un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika, ayant secoué le pays depuis le 22 février. Algérie Télécom a catégoriquement nié être responsable de ces coupures incessantes. Cette situation de blocage a suscité un grand désagrément auprès des abonnés d’Algérie Télécom, qui ont vite fait la liaison entre ces coupures et une tentative d’empêcher les manifestants... Lire la suite »
"L J I"18/03/2019 la rédaction"Des syndicalistes veulent la tête de Sidi Said", En ces moments de tensions la grogne gagne le milieu syndical à travers plusieurs wilayas, allant jusqu’à la revendication du départ immédiat du secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, devenu persona non grata au sein de l’organisation syndicale. Le siège de la centrale syndicale à Aïssat-Idir (Alger) a été samedi soir le théâtre d’un rassemblement et de protestation de plusieurs syndicalistes qui se sont donné rendez-vous, venant des 48 wilayas pour scander haut et fort le départ immédiat de l’actuel SG. Ce... Lire la suite »
"L Q O"18/03/2019 la rédaction"Algérie, mobilisation populaire mature face à l'obstination d'un régime à l'agonie, L'Algérie n'ayant pas connu une mobilisation populaire générale aussi intense depuis l'été 1962, est-il question de récupérer l'indépendance confisquée au lendemain du désengagement des Français de cette colonie ? En effet, en dehors des rassemblements massifs, chaque vendredi dans toutes les villes et tous les villages du pays, il y eut en parallèle les manifestations des magistrats, des avocats et des praticiens médicaux, des étudiants universitaires et de toutes les franges du corps de l'éducation, des ouvriers de différents secteurs économiques et sociaux, des artistes,... Lire la suite »
"L J D" 18/03/2019 la rédaction "Algérie : l'appel à Macron d'une centaine de personnalités franco-algériennes, Dans un courrier adressé à l'Elysée, une centaine de membres franco-algériens de la société civile déplorent la prudence du chef de l'État dans ce dossier". "C'est une prise de parole suffisamment rare pour être significative. Près d'une centaine de Franco-­Algériens, élus locaux de tous bords, militants associatifs et membres de la société civile, demandent, dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, de condamner "le coup de force du pouvoir en place contre la Constitution algérienne". Tous ont très mal perçu la réaction du président... Lire la suite »
"A P" 17/03/2019 la rédaction "Un gouvernement de salut national et une présidence collégiale : la proposition de Mourad Dhina",Pour sortir l’Algérie de l’impasse actuelle, il faut procéder à l’installation d’un gouvernement de salut national qui sera nommé par une présidence collégiale composée de plusieurs personnalités historiques intègres, honnêtes et désintéressées. Des personnalités qui n’ont aucune ambition de pouvoir et dont la mission est d’uniquement conduire l’Algérie jusqu’à l’organisation d’une autre élection présidentielle. Voila la feuille de route qui a été proposée par Mourad Dhina, l’un des membres fondateur du mouvement d’obédience islamiste Rachad et ancien porte-parole du Conseil de... Lire la suite »
"A. P 17/03/2019 la rédaction "Un peuple qui manifeste, un régime qui n’écoute pas : Les risques majeurs de ce statu-quo pour l’Algérie, "Le Collectif des évaluateurs algériens pour le développement durable suit avec une attention constante la situation nationale née de la mobilisation populaire contre l’humiliation d’un 5ème mandat du Président de la République en poste. Ses membres se sont impliqués à titre individuel dans les marches populaires qui ont eu lieu depuis le 22 février 2019. Ce Collectif se félicite de ce sursaut populaire qui vient clôturer un débat – qui n’a même pas pu s’amorcer – sur... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger

"L'urne incontournable"

Publié le 17/03/2019
"L Q O 17/03/2019 la rédaction"L'urne incontournable, Pour un quatrième vendredi de tous les espoirs pour une transition démocratique, en douceur et dans la bonne humeur citoyenne, des dizaines de millions d'Algériens, peut-être le nombre réel des électeurs, ont appelé le pouvoir qu'il ne faut plus tergiverser pour partir. Le message est clair, et la revendication des Algériens pour le départ de l'actuel système politique est une requête minimale qu'il ne faut ni dévoyer, encore moins instrumentaliser. Il est évident, d'une part, que les manifestants à travers le pays ont acquis une grande maturité politique et ont fait montre d‘un... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"L Q O 17/03/2019 la rédaction "Bruxelles: Rassemblement d'Algériens devant les institutions européennes, Les Algériens de Belgique ont manifesté leur soutien à leurs compatriotes du pays par un magnifique rassemblement, hier samedi, devant les institutions de l'Union européenne. C'est entendu entre les Algériens vivant dans le reste du monde : ils répondent à chaque vendredi du pays par un samedi en Europe. Aux manifestations du pays, les rassemblements en Europe et ailleurs pour signifier leur solidarité aux millions de sœurs et frères qui marchent tous les jours et se rassemblent le week-end. Après l'ambassade la semaine dernière, les Algériens de... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"L Q O 17/03/2019 la rédaction "Bedoui, meneur de la pré-transition?, En termes de transition la condition sine qua non est la démission du Président. Sans elle, il n'y aurait que du surplace et le pays s'installerait dans l'impasse. Les signes personnifiés incarnant le pouvoir ne doivent pas être dans la cuisine, dit la rue. Cela ne traduit nullement l'effacement d'un revers de colère toutes les institutions. Elle serait à l'identique du HCE. A-t-on cependant confié ce cheminement progressif en une pré-transition à Bedoui ? Pourtant, sa prestation conférencière de presse du jeudi a pesé lourdement sur les esprits quant... Lire la suite »
"L Q O 17/03/2019 la rédaction "Dissoudre le FLN pour le libérer, «F LN dégage». "C’est l’un des slogans majeurs de ce soulèvement des Algériens contre la Régence d’Alger. Des jeunes le criaient sous les murs du siège de ce parti, à Oran, ce premier Mars. Mais aussi partout dans le pays. On y retrouve l’envie de naître, renaître, retrouver Larbi Ben M’hidi sans passer par Ould-Abbès, se libérer des courtiers et des Saidani. Car le FLN a été volé, depuis longtemps, pris en otage, cambriolé et obligé à vivre par le faux et l’usage de faux. Ce parti, auteur... Lire la suite »
"L Q O 17/03/2019 la rédaction "Un clan acculé et un pouvoir en pleine panade va quoi faire, La réponse du peuple au pouvoir qui a essayé de le duper en lui proposant une démarche de sortie de la crise politique provoquée par l'intention déclarée de Bouteflika et de son clan de prolonger leur règne finissant a été délivrée ce vendredi passé d'une façon dont il ne devrait tirer que la seule conclusion qu'il n'a plus d'autre alternative que d'abandonner l'espoir d'une transition dont il serait le maître d'œuvre. La balle ayant été de la sorte renvoyée par le mouvement... Lire la suite »
"L Q 0 17/03/2019 la rédaction "Algérie : la France dans l'attente et l'émotion", La situation algérienne est regardée en France avec beaucoup d'attention par la classe politique, qui se garde bien de tout commentaire, par les médias mais également, surprise, par l'ensemble des Français. Ce qui souligne une fois de plus, la nature très particulière des relations franco-algériennes. Il est vrai que le feuilleton des multiples changements de positions du Président Abdelaziz Bouteflika ces dernières semaines ont de quoi surprendre. Au départ, c'était « je reste » ; puis« Je ne pars pas, je serai candidat, pour partir ensuite... Lire la suite »
"L Q O 17/03/2019 la rédaction"« Un sorcier ne se guérit pas lui-même », « Ce n'est pas aux hommes du pouvoir d'écrire les règles du pouvoir » Etienne CHOUARD Ainsi parle l'œuf, je suis le pouvoir, si vous me serez trop fort, je me casse, si vous ne me serrez pas suffisamment, je tombe et je me casse. Ce proverbe africain pose un redoutable dilemme aux détenteurs de pouvoir. Ils ne doivent ni serrer trop fort, ni trop peu, car dans les deux cas le pouvoir leur échappe. En occident, le pouvoir créateur de la mort a laissé la... Lire la suite »
"L Q O 17/03/2019 la rédaction"Les syndicats pour le maintien de la pression: Préparer «l'après-dégage».Plusieurs syndicats ont rejoint tôt le mouvement de protestation citoyen contre le 5ème mandat et pour le changement de régime politique dans le pays, et ont activement participé à la mobilisation populaire pour rejeter la candidature du Président Bouteflika à un 5ème mandat. Le «Hirak» algérien, au sortir du 4ème vendredi de suite contre cette élection présidentielle, le 5ème mandat ou la prolongation du 4ème mandat, a pris une telle ampleur qu'il est devenu une force sociale et politique avec laquelle le pouvoir doit composer pour... Lire la suite »

"Le pouvoir dos au mur"

Publié le 17/03/2019
"Al 360 17/03/2019 à 11h15 la rédaction " Après le rejet populaire sans appel des décisions de Bouteflika: Le pouvoir dos au mur.Deux jours après les manifestations populaires du vendredi 15 mars, le pouvoir peine à réagir. Ni la présidence de la République ni le tandem installé à la tête du gouvernement, encore et moins les partis de la majorité n’ont donné leur opinion après cette nouvelle et grandiose mobilisation populaire contre les nouvelles promesses du pouvoir. Face à la rue qui refuse globalement les propositions d’Abdelaziz Bouteflika, le pouvoir se cherche des issues de secours. Dans l’opacité totale, les... Lire la suite »
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | 260 | 261 | 262 | 263 | 264 | 265 | 266 | 267 | 268 | 269 | 270 | 271 | 272 | 273 | 274 | 275 | 276 | 277 | 278 | 279 | 280 | 281 | 282 | 283 | 284 | 285 | 286 | 287 | 288 | 289 | 290 | 291 | 292 | 293 | 294 | 295 | 296 | 297 | 298 | 299 | 300 | 301 | 302 | 303 | 304 | 305 | 306 | 307 | 308 | 309 | 310 | 311 | 312 | »

Articles similaires